" /> Une belle performance pour le pilote belge Daymond Martens ! - Fédération des Motards de France
Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par La coordination nationale de la Fédération

Après la Ronde des Sables de Loon-Plage, Daymond Martens (n°4) enchaîne avec un second succès sur le Championnat de France des Sables 2015-2016. Une victoire large et sans bavure alors que l’Endurance des Lagunes s’est révélée particulièrement exigeante pour les organismes.

 

 

 

 

 

Tout s’est parfaitement déroulé pour l’officiel Yamaha Motor France, ce dimanche 6 décembre, à Saint Léger de Balson (33). Après un excellent départ comme il en a l’habitude (et le secret), le pilote de Chimay a fait admirer la fluidité de son pilotage sur le circuit de sable noir serpentant en les arbres.

 


Un pilotage fin faisant merveille dans le labyrinthe girondin quant à l’efficacité mais également par rapport à la débauche physique. L’amalgame des deux points a fait la différence.

 


En effet, il n’est pas certain, à la lecture des temps au tour, que des prestations exemptes d’aléas, de la part de Camille Chapelière (2e) ou Axel Van de Sande (3e), aient suffi pour contrer le pilote TLB Racing. Les ennuis, que ces derniers ont rencontrés, ont juste précipité le verdict final.

 

 

 

Crédit photo ; Mx2k.com

 

 

C’est surtout le cas du Flamand (Yamaha n°7) qui a cumulé les erreurs. Entre autres, son obstination à vouloir « embrasser » certains pins maritimes du parcours l’a formellement éjecté de la course à la victoire. Mais avant ses fautes, et alors 4e, le récent vainqueur de la Red Bull K.O perdait déjà régulièrement du temps sur le leader.

 

 

 

Crédit photo ; Mx2k.com

 

 

Par contre, un doute demeure concernant les chances de Camille Chapelière car, comme à Loon-Plage, son entame de course est en cause. Mais pas de son fait même. Non, le Normand a été chahuté au départ. 


Alors, comme dans le Nord, l’autre pilote officiel Yamaha Motor France a puisé dans ses ressources assez tôt pour combler le retard pris et l’a payé ensuite.


On ne peut occulter que, sans ses ennuis, la gestion des efforts, de l’évolution de la piste, du trafic n’aurait probablement pas été la même pour Camille. Comme elle n’aurait pas été obligatoirement identique pour Daymond, avec une pression soutenue.

 

 

 

Crédit photo ; Mx2k.com. 

 

 

Dans les faits, le seul adversaire (ponctuel) dressé sur la route du fluet Wallon, dans le Bordelais, fut Benoît Paturel (n°35). Placé dans le sillage direct de Martens lors des premiers tours, le pilote Yamaha KEMEA a tenu brièvement les commandes de la course avant de baisser physiquement et de se contenter de la 7e place finale. Un déclin logique sans entraînement spécifique. 



Pour autant, la participation à l’épreuve n’était pas une découverte le concernant – c’était la 3e - et le retrouver en tête n’a pas été une réelle surprise. Le Lyonnais s’était fait remarquer lors de sa venue en 2013 (5e).

 

 

 

crédit photo ; Mx2k.com.

 

 

Premier des pilotes ravitaillant deux fois, autant dire, partant avec un handicap non négligeable, Richard Fura (n°12) a démontré qu’il progresse de sortie en sortie. Sa 4e place à l’arrivée est une juste récompense.



Un rang qu’aurait pu briguer Julien Tournessi sans un Stop&Go de 45 secondes, le pilote KTM Baïnes Motos échouant à moins de 2 secondes de la Kawasaki Fury Moto.

 

 

Crédit photo : Mx2k.com

 

 

 

Un résultat qui aurait pu également revenir à Jean-Claude Moussé (n°6) au regard de son bon début de course aux toutes premières positions (ici, devant Paturel et Van de Sande). La préparation du pilote Yamaha CVerte porte ses fruits et nous arrivons sur des épreuves lui convenant mieux. Il apparaît logique que le Touquettois s’immisce davantage aux avant-postes. 

 


Le revers de la médaille, pour l’instant, est que ce positionnement plus haut dans la hiérarchie s’accompagne d’une cadence, d’une vitesse accrue demandant un engagement physique à l’équivalent. Soit un nouveau palier de préparation a passé bientôt.

 


Or, le problème est que le répit est quasi inexistant en cette période puisque les échéances se suivent de près.

 


Avec deux succès sur les trois rendez-vous du championnat disputés, Daymond Martens s’octroie la tête du classement provisoire. Une place dont le Belge sera difficile à déloger - sans mésaventure – car il sait aussi jouer la régularité à défaut de jouer la première marche du podium.

 

 

 

L'équipe de la Fédération des Motards de France tienne à soulgnée la très belle victoire d'Axel Van de Sande ainsi que de Daymond Martens qui as réalisée une excellente performance ce weekend de ce pilote belge plus que taletueux ! Bravo encore à ses pilotes qui sont sorties de cette épreuve décorée de la plus belle place ! 

Bravo encore à eux tous ! Bonne chance pour la suite de ce championnat. 

 

 


 

 

Alexis Collignon poursuit sa moisson

 

 

 

Crédit photo ; Mx2k.com.

 

 

 

Alexis Collignon (Honda Motoland Calais n°1) maintient sa suprématie sur la catégorie Espoirs en remportant aisément les débats. Et pourtant, sa sortie de grille s’est révélée laborieuse.

 

 

Crédit photo ; Mx2k.com

 

 

Une défaillance dont n’a pas profité Mathéo Miot (Kawasaki VHR), 2e à St Léger, car sa machine ne donnait pas le rendement escompté. Un mal affectant davantage son frère Florian.

 

 

Crédit photo ; Mx2k.com. 

 

 

 

 

Antoine Alix (KTM K21 Moto n°22) tenait la 3e place sous le drapeau à damier, après une intense lutte animant la fin d’épreuve face à Florian Miot (n°10). Hélas, un non respect de drapeau en sortie des stands lui coûte 30 secondes de pénalité. Une sanction dont ne profite pas le pilote Kawasaki VHR en raison d’une chute au cours de l’affrontement.

 

 


La dernière marche du podium revient finalement à Valentin Madoulaud - (HVA Moto Move).

 

 

Bravo encore à Alexis Collignon, Mathéo Miot et Floriant Miot qui ont réalisées une très belle performance ce weekend ! Bravo encore pour leurs performances menée ce weekend  ! Bravo encore aux pilotes qui se sont dépassé ce weekend ! Bravo encore pour leur performace rendu ce weekend ! Bonne chance à eux pour la suite et félicitation aux pilotes pour la course ce weekend. 

 

 


 

Anthony Bourdon à domicile

 

 

 

Chez les Juniors, Berck et Loon-Plage s’étaient résumés à des cavaliers seuls respectifs de Maxime Renaux et Maxime Sot. Saint Léger de Balson était bien plus prometteur avec les présences de Mathys Boisramé, Anthony Bourdon, Brian Strubhart Moreau, Scotty Verhaeghe ou encore Calvin Fonvieille. La course fut simplement la plus haletante du week-end dans la forêt des Landes de Gascogne.



Membre au Moto Club langonnais, Anthony Bourdon (HVA CBO Moto) avait pour seul objectif de l’emporter et il le fit pour 7 dixièmes de seconde au terme d’une course poursuite où il reprit plus d’une minute à Maxime Sot (Yamaha Martin Motos).



Le Troyen peut regretter une fin de course mal gérée stratégiquement. A trop vouloir assurer, le leader actuel de la catégorie n’est pas parvenu à réaccélérer le rythme pour contrer le Bordelais. Sur ce coup, pilote et entourage ont appris et retiendront la leçon pour la suite. Revanche à Hossegor ?

 


Auteur d’une première demi-heure percutante, Scotty Verhaeghe (Yamaha) accède au podium (1er 125 cm3 2T) devant Luca Quenot et Aymerick Dupont. Deux garçons qui ont ferraillé une bonne partie de la course et finissent séparés par une grosse seconde.

 


Pour son retour à la compétition et son entrée en scène parmi les Juniors, Jérémy Hauquier (Yamaha MAD Motos) prend l’avantage sur Strubhart Moreau (Kawasaki Bud Racing) pour la 6e place.

 

 


Prochaines explications, les 12 et 13 décembre, à Hossegor (40).

 

 

 

 

 

On tient à félicité Scotty Verhaeghe, Jérémy Hauquier, Maxime Renaux, Strubhart Moreau et Maxime Sot pour leur très belle performance ce weekend ! Bravo encore pour cette catégorie de pilote qui réalise une très belle opération ce weekend en réalisant une très belle place sur le podium final ! Bravo encore à eux et bonne chance pour la suite de cette épreuve ! Bravo encore à tous. 

 

 

 

 

 

 

Le bureau national de la FMF. 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Photo - Mx2k.com) - Une belle performance de tout les pilotes ! Bravo encore à tous les pilotes pour leurs performances de ce weekend ! Bravo encore à tous.

(Photo - Mx2k.com) - Une belle performance de tout les pilotes ! Bravo encore à tous les pilotes pour leurs performances de ce weekend ! Bravo encore à tous.

Adhésion en ligne ! Nouveau en 2021

 

Court métrage "Off Tack"

Film "Off Tack"

Motocross: vitesse, dévouement, adrénaline. 

Lien sur la vidéo sur Vimeo

Hébergé par Overblog