" /> Lancement de la nouvelle formule du championnat de France des Rallyes Routiers - Fédération des Motards de France
Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par Le service communication de la FMF

 

La compétition sur route pour tous les motards

 

 

Le Championnat de France des Rallyes Routiers demeure encore aujourd'hui une discipline très populaire de la compétition motocycliste, notamment pour son accessibilité à tous les motards.

 

 

En dehors des spéciales, c'est la régularité qui prédomine

 

 

 

Les origines du rallye routier

 

 

Le rallye routier est probablement la plus ancienne discipline du sport moto. En France, les premières courses, qui étaient alors qualifiées de ville-à-ville, sont apparues dès la fin du 19ème siècle. A cette époque, les concurrents n'étaient pas nombreux à s'installer sur la grille de départ. En 1895, ce sont ainsi six bicyclettes à moteur qui s'élançaient pour la boucle Bordeaux-Paris-Bordeaux sur 1.200 km.

 

Paris-Dieppe, Paris-Mantes, Paris-Toulouse, Paris-Marseille... les courses de ville-à-ville se développent dans les années qui suivent. En 1905 la discipline prend son essor avec la constitution du premier Tour de France Moto. Disputé par étape, cette compétition se veut autant sportive que touristique. Il faut dire que la trentaine de concurrents qui s'affronte sur 2.000 km de route n'atteint que difficilement les 30 km/h de moyenne. L'objectif est ainsi plus de démontrer la fiabilité des machines que leur vitesse de pointe.

 

La Première Guerre Mondiale met un frein au développement de la discipline qui reprend tout de même pendant les années 20/30 avec d'importantes courses qui attirent le public comme le Cannes-Genève-Cannes. Cette course disparaitra dans les années 50 en même que le Tour Moto.

 

 

 

Création du championnat

 

La création du championnat de France des Rallyes intervient au début des années 1960 sous l'impulsion de la Fédération Française de Motocyclisme. A l'inverse des courses de vitesse, la discipline mise sur la régularité, comme à ses débuts. Les pilotes s'affrontent ainsi à travers des spéciales sur route ou circuit.

 

On assiste alors à la création de certaines épreuves organisées par les moto clubs. Les Rallyes de l'Ain, du Beaujolais et de la Sarthe sont ainsi parmi les plus anciennes courses encore organisées aujourd'hui.

 

Chaque année le Championnat propose un calendrier de cinq ou six rallyes. Chaque manche se dispute sur deux jours et propose de multiples variantes. En plus des classiques spéciales sur routes, on assiste à des spéciales sur circuit, comme au Mans. La distance de chaque rallye varie entre 200 et 300 km.

 

 

Chaque rallye se compose d'une étape de jour et d'une étape de nuit

 

 

 

Une grande accessibilité

 

 

Bien que très peu médiatisée, la compétition brille par l'engouement qu'elle suscite. Si l'on retrouve toujours les tops pilotes qui se battent pour le titre, le rallye routier est aussi l'occasion pour n'importe quel motard de prendre le départ de la course. Chaque épreuve réunit généralement plus de 100 participants.

 

Il faut dire qu'il s'agit de la discipline routière la plus accessible sur le plan technique mais aussi financier. Toutes les motos de séries ou presque sont autorisées à concourir. Le nombre de modifications étant extrêmement restreint, il suffit de quelques ajustement pour prendre le départ avec sa moto de tous les jours. On peut également s'aligner avec un scooter ou un side-car, la seule obligation concernant l'homologation du véhicule et sa conformité avec le code de la route.

 

Pour prendre part à un rallye, il faut être titulaire d'une licence FFM. Toutefois, la licence à l'année (NCO) n'est pas obligatoire et une simple licence LJA "Une Epreuve" permet de pouvoir participer. Cette dernière est proposée à 60€ pour 1 étape et 100 € pour 2 étapes. Les frais d'inscription au rallye sont quant à eux de 180 € pour 1 étape et 220 € pour le rallye complet. Autrement dit, en dehors du coût du carburant, la participation à un rallye routier revient entre 240 € et 320 €.

 

 

 

 

Les catégories en course

 

 

  • 125 cc 4T : Cylindrée maximum de 125 cc - Moto électrique de moins de 12 kW
  • Sport 1 : Monocylindre de moins de 200 cc 2T ou de moins de 400 cc 4T - Bicylindres de moins de 500 cc 4T
  • Sport 2 : Bicylindres de plus de 500 cc et moins de 700 cc 4T
  • Mono : Autres monocylindres
  • Roadster : Bicylindres d'au moins 700 cc - 3 cylindres et plus d'au moins 600 cm3
  • Top Sport : Autres multicylindres
  • Scooter : Scooters à partir de 126 cm3
  • Side-Cars : Tous les side-cars
  • Anciennes : Homologation comprise en le 01/01/1955 et 31/12/1978
  • Classiques : Homologation comprise en le 01/01/1979 et 31/12/1990

 

 

 

 

 

 

 

Le service communication de la FMF. 

 

 

 

 

 

Une belle compétition où tout motard peut participé à cette belle épreuve. Le championnat de France et relancée et tout les motards sont appelée à renouveler leurs engagements.

Une belle compétition où tout motard peut participé à cette belle épreuve. Le championnat de France et relancée et tout les motards sont appelée à renouveler leurs engagements.

Adhésion en ligne ! Nouveau en 2021

 

Court métrage "Off Tack"

Film "Off Tack"

Motocross: vitesse, dévouement, adrénaline. 

Lien sur la vidéo sur Vimeo

Hébergé par Overblog