" /> Grégory Black, réalise sont projet de championnat du monde ! - Fédération des Motards de France
Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par Le service communication de la FMF

 Le plus Français des Anglais nous parle de son projet en mondial.

 

 

 

Après deux saisons en championnat de France Superbike et en endurance avec le Junior Team, te voilà cette année en mondial. C’était l’objectif de franchir cette marche cette saison ?

 

En fait, ce n’était pas vraiment l’objectif principal. Avec le Junior Team, j’ai pu revenir en vitesse en 2014 et j’ai fait deux années qui se sont bien passées avec eux. J’aurai bien aimé rester en France pour avoir le titre mais la nouvelle Suzuki ne sort qu’en fin d’année et je ne pense pas que la version actuelle, avec le règlement en vigueur, puisse gagner en France face aux Kawasaki, Yamaha et BMW.

 

J’ai donc été obligé de faire le choix de trouver une autre solution en vitesse, sachant qu’il n’y a pas d’autre moto capable de gagner que celles que j’ai citées en France. J’ai eu une ouverture avec MG Competition sur une Yamaha pour rouler avec Lucas Mahias en Superstock 1000. Je voulais aussi rouler dans un team officiel en endurance, mais cela ne s’est pas fait et j’ai signé avec Motors Events pour garder un pied dans cette catégorie. S’il y a une place qui se libère un jour au SERT, je serai disponible.

 

Et puis finalement avec MG Competition on s’est retrouvé à attendre, avec de belles promesses, mais il ne se passait rien. Finalement j’ai eu l’occasion de rouler dans cette équipe (MTM / HS Kawasaki). Je pense que la Yamaha et la Kawasaki sont les meilleures motos du marché, même si les italiennes sont très fortes mais nous ne pouvons pas trop y accéder.

 

La Kawasaki est une moto neuve, avec un bon potentiel et beaucoup de travail à faire dessus. C’est un championnat intéressant pour moi parce que j’avais déjà terminé quatrième du championnat en 600cc et j’avais fait une demi-saison en 1000cc en 2009. Je reviens pour prendre ma revanche en quelque sorte, avec désormais plus d’expérience. J’ai ma place dans ce championnat et je suis passé de l’un des plus jeunes de la catégorie à l’un des plus vieux. Il s’est passé sept ans !

 

 

 

Comment tu te sens sur cette moto ?

 

On a fait très peu d’essais, la moto est arrivée très tard et cela n’a pas été facile. La moto est neuve, peu de gens roulent avec en Stock et tous les pilotes Kawasaki ont beaucoup de travail à faire. Je prends la première manche comme des essais et comme du plaisir de travailler sur la moto pour qu’elle progresse.

 

Je me suis retrouvé au milieu de tout le monde et c’était assez rigolo car les Italiens n’ont pas changé, ils se regardent toujours entre eux que ce soit en piste ou dans le paddock. C’est vrai qu’il y a du niveau avec beaucoup de pilotes rapides et des jeunes qui roulent vite. C’est à moi de m’adapter aux pneus après des années en Dunlop. Les Pirelli qu’on a, rainurés, sont bien moins bons. Ils se dégradent rapidement et il faut adapter son pilotage par rapport à ces pneus et il faut aussi beaucoup travailler sur l’électronique à ce niveau là, chose que je n’ai jamais fait. Je vais mettre deux ou trois courses pour me mettre dans le rythme mais je ne suis pas trop inquiet, je peux faire des résultats. En tout cas, c’est bien de s’ouvrir à d’autres championnats, aller voir autre chose, que de rester en championnat de France.

 

 

 

 

 


 

Gregg Black – Superstock 1000, Assen © DR

Gregg Black - Superstock 1000, Aragon © Philippe Saccaro

Gregg Black – Superstock 1000, Aragon © Philippe Saccaro

 

 

 

 

 

 

 

Le service communication de la FMF. 

 

 

 

 

 

Source info - Moto revue. 

 

 

 

 

 

Source photo - Moto revue - Une très belle performance ce weekend de Grégory Black qui réalise une belle performance sur ce championnat de France ! Bravo encore à lui.

Source photo - Moto revue - Une très belle performance ce weekend de Grégory Black qui réalise une belle performance sur ce championnat de France ! Bravo encore à lui.

Adhésion en ligne ! Nouveau en 2021

 

Court métrage "Off Tack"

Film "Off Tack"

Motocross: vitesse, dévouement, adrénaline. 

Lien sur la vidéo sur Vimeo

Hébergé par Overblog