" /> Une belle performances des français ce weekend - Fédération des Motards de France
Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par Le service communication

Johann Zarco remporte le Grand Prix d'Italie

 
 
 
 
Déjà vainqueur du GP d'Argentine cette année, Johann Zarco (Kalex) a remporté ce dimanche un deuxième Grand Prix, au Mugello. Le Français a devancé Lorenzo Baldassarri (Kalex), avec qui il a longtemps lutté. Sam Lowes (Kalex) complète le podium.
 
 
 
 
 
 
 

Johann Zarco à l'aise au Mugello. (Lukasz Swiderek/PSP/PRESSE SPO/Reuters)

Johann Zarco à l'aise au Mugello. (Lukasz Swiderek/PSP/PRESSE SPO/Reuters)

 

 

 

 

Johann Zarco avait besoin d’une rédemption après un Grand Prix de France raté (chute). L’Avignonnais a fait les choses en grand, décrochant aux forceps devant l’épatant Italien Baldassari sa deuxième victoire de la saison (après l’Argentine). Bien sûr, il n’a pas été malchanceux, puisque le premier départ de la course qu’il avait mal négocié était annulé par un drapeau rouge (destruction d’une protection gonflable de bord de circuit par une chute) au cinquième tour alors qu’il pointait en huitième position.
 
 
 
 
 

Onzième succès en carrière

 

 

Il comprit à merveille ce clin d’œil du destin. Au deuxième départ, une heure après l’horaire prévu, il était tout de suite dans le rythme. Il remontait de la quatrième à la première place en six tours. On était à quatre tours du terme et le Tricolore pouvait rêver d’un onzième succès en carrière, le dixième en moto2. Pour autant, Lorenzo Baldassari survolté par le public italien, ne s’avouait pas vaincu. Ce protégé de Rossi dans la VR 46 académie, ne cédait rien face à son rival français bien plus côté. Mais à la fin des fins, Zarco très autoritaire arrivait à boucler toutes les portes pour s’imposer sur le fil. Arrivé en Toscane avec un retard de 31 points sur le leader du championnat, il va en repartir avec un débours de seulement 17 points. Il n’a pas encore perdu son sceptre.
 
 

 

Epreuve du championnat de Grèce - Enduro mondial ce weekend. 

 
 

 La Grèce n'a pas tenu toutes ses promesses en matière de météo ! Les protagonistes du championnat du Monde d'enduro ne s'attendaient pas à disputer ce troisième Grand Prix de la saison sur un terrain détrempé et glissant.



 Les pluies abondantes des dernières 72 heures avaient déjà fait suffisamment de ravages sur le superbe tracé grec de Grevena qui restera pourtant comme l'un des plus beaux Grands Prix organisé en Grèce ces dernières années.



 Il fallait donc être un « homme fort » pour s'extirper des inattendus bourbiers grecs et de la terre très collante afin de pouvoir envisager le haut du classement après près de sept heures d'efforts intenses.

 

 

 



 

 

Catégorie E1 :

 


Victorieux la veille après une superbe remontée de la 9ème position, le pilote Finlandais Eero Remes (TM) a poursuivit dimanche en étant le premier à déclencher les hostilités ! En pleine forme, le peu volubile Finlandais réalisait un premier tour exemplaire et remportait les trois premières spéciales tout en creusant l'écart sur ses rivaux au point de virer en tête de la course avec 22 secondes d'avance sur Johnny Aubert (Beta) ! L'officiel TM allait parfaitement gérer son affaire par la suite et mena la course de bout en bout pour s'imposer aujourd'hui encore en EnduroGP malgré un troisième tour plus « poussif » qui fit espérer, un moment, en un retour victorieux de… Johnny Aubert ! Car le français, 2eme au final, effectua une course splendide et pleine de détermination « Ce n'était pas facile du tout cette deuxième journée. Après les pluies de ces derniers jours, le circuit était très glissant au début et ce fut une course très usante… On devait se caler dans une profonde ornière et mettre du gros gaz ! Mais ce fut vraiment un beau Grand Prix bien organisé ! ».

 

 



Catégorie E2 :

 


 Le Français Loïc Larrieu (Yamaha) réalise une performance quasi parfaite en décrochant une deuxième place le samedi pour ensuite obtenir une victoire le lendemain. Avec moins d'une seconde et demie d'avance sur Taylor ROBERT (USA / KTM), Loïc Larrieu offre son premier succès à la nouvelle Yamaha 450 WRF en catégorie E2.

 



Loïc Larrieu : " Je suis vraiment très content de mon week-end. En amont de ce Grand Prix nous avions finalisé quelques réglages sur ma moto et j'ai eu de très bonnes sensations dès le début de course. Contrairement aux deux précédents Grand Prix j'ai pris le bon rythme dès les premiers chronos et je n'ai rien lâché. Un peu comme tous les autres pilotes j'ai fait quelques chutes pendant le week-end, notamment une le samedi qui me coûte très cher en temps. La moto est au top à présent et je suis très impatient d'être sur la prochaine manche de championnat de France. Un grand merci au team pour tout le travail réalisé ce week-end et un petit clin d'oeil particulier à mon mécano Nicolas qui a dû passer la semaine à l'hôpital suite à une grosse grippe qui a dégénéré. "

 

 



 Rendez-vous dans 3 semaines pour la tournée scandinave "Finlande/Suède" qui marquera la mi-saison, les 10 et 11 juin à Heinola et les 17 et 18 juin à Enköping.

 

 

 

 

crédits photos : endurogp.org

 

 

 

 

Championnat européen en Trial - épreuve de Bréal

 

 

Un beau weekend pour Quentin Carles de Caudemberg qui a réalisée une très belle 3e place sur le podium à l'arrivée de cette épreuve, juste après le pilote britannique Dan Peace ainsi que le pilote Espagnol, Miquel Gelabert. 


 

 

Le rendez-vous est donc donnée les 6 et 7 août en République Tchèque. 

 

 

 

 

Championnat mondial de Speedway en Grande Bretagne. 

 

Le pilote Dimitri Bergé à réalise une excellente épreuve ce weekend et ses qualifiée pour se voir en final des Grands-prix mondiaux qui se déroulera le 18 juin en Grande Bretagne. 

 

 

 

Championnat européen de moto à la montagne - Région de Châtel en Suisse 

 

 

 


Cette épreuve été l'occasion de donner tout leur potentiel sur cette compétiton, aux pilotes Jean-Paul Clément qui ses incroyablement montré comme l'homme fort de ce weekend  face à l'Italien Testoni et au pilote Belge Deperreux. 

 

Jean-Luc David, roulant en superbike à réussi à s'imposer à la deuxième place ce weekend sur le podium sur ce weekend il a réussi à décrocher une très place (2 eme) face à Bonetto et Lombardi, deux redoutées pilotes italiens. 

Au provisoire 250GPJean-Paul Clément occupe la 3ème position à 31 points de Testoni et Depierreux, alors qu’en SuperbikeJean-Luc David est second à 22 unités de Bonetti.

 

Au classement général ses Jean-Paul Clément qui se positionne le mieu en 3e place juste après Testoni et Depierreux. Une belle performance donc pour ce pilote français réaliser ce weekend en Suisse à Châtel. 

 

 

La prochaine course sera dans la période du 25 au 26 juin en Italie. 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Céline HONGUER - Communication FMF

 

 

 

 

 

 

D'après les infos parvenus sur le site de la FFM. 

 

 

 

 

 

Une très belle performances des français ce weekend ! Bravo encore à l'ensemble des pilotes pour ce weekend haut en couleur !

Une très belle performances des français ce weekend ! Bravo encore à l'ensemble des pilotes pour ce weekend haut en couleur !

Adhésion en ligne ! Nouveau en 2021

 

Court métrage "Off Tack"

Film "Off Tack"

Motocross: vitesse, dévouement, adrénaline. 

Lien sur la vidéo sur Vimeo

Hébergé par Overblog