" /> Belle performance ce week-end au Mans de Sarrabayrouse et Bibollet sur le circuit Bugatti - Fédération des Motards de France
Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par Le service communication de la FMF

Coupes de France Promosport. 5e manche au Mans. La journée de dimanche a vu se dérouler les dernières finales. En Promo 600 et en Promo 1 000, les favoris étaient au rendez-vous.
 

Après les demi-finales et les premières finales samedi, la suite de la 5emanche des coupes de France Promosport s'est couru dimanche sur le circuit Bugatti. Avec au programme notamment, les finales des deux catégories reines : les Promo 1 000 et 600.

 

 

 

Promo 1 000 : Bibollet efface Hugot

Ils avaient dominé leur demie, ils se sont logiquement tirés la bourre en finale. À ce petit jeu-là, c'est Luc Bibollet (BMW n° 16), déjà vainqueur à Carole (Seine-Saint-Denis), qui a été le plus rapide. En tête dès le premier virage, il devance Jonathan Hugot (Yamaha n° 34) de 249 centièmes : «J'ai pris un bon départ, je crois que ça a fait la différence, analyse-t-il. 

 

Je vais maintenant tout donner pour mettre la pression sur Jonathan et m'offrir une finale à Nogaro, lors de la dernière manche du championnat ». Une victoire qui lui permet de passer 2e au scratch devant Nicolas Souchon (Kawasaki n° 65), seulement 5e de la finale. « En gestion », Jonathan Goetschy (Kawasaki n° 174), complète le podium du week-end.

 

 

Promo 600 : insaisissable Sarrabayrouse

Le bilan est simple pour Alex Sarrabayrouse : 6 finales courues cette saison, 4 gagnées et un podium à chaque manche. Ce week-end, le pilote de la Yamaha n° 96 a une nouvelle fois montré qu'il était le patron en s'imposant devant Noël Roussange (Triumph n° 3) et Romain Mansat (Yamaha n° 10). À trois manches de la fin du championnat, il fait un grand pas vers la victoire finale : « Pour l'instant tout va bien, je ne me prends pas la tête, précise-t-il. J'ai la chance de trouver un bon rythme et de prendre des points à chaque fois ».

 

Noël Roussange, très ému, signe, lui, le premier podium de sa carrière: « J'ai peut-être manqué de courage pour attaquer Alex mais j'ai préféré assurer ma 2e place. C'est une immense joie ! ».Thibaud Doutre et Billy Cornut, respectivement 2e et 3e au général, terminent de leur côté 10e et 4e.

 

 

Promo 500 Cup : Desmaris en patron

Pas de surprise non plus dans cette catégorie où l'on retrouve le même podium pour les deux finales. Cedric Desmaris (Honda n° 13), leader au général, a survolé le week-end avec deux victoires: «J'ai accentué mon avance, s'est-il réjoui,je me suis bien amusé ». Derrière, Romain Pape (Honda n° 35) et Lucas Meunier (Honda n° 99) terminent 2e et 3e. Des résultats qui permettent au pilote de la 99 de passer de la 9e à la 6e place au général. Une opération en or.

 

Promo 400 : De La Vega s'offre le doublé

Vainqueur samedi lors de la finale 1, Enzo De La Vega (Yamaha n° 27) n'a pas tremblé dimanche en remportant la finale 2 au cours d'une course particulièrement disputée. Pour conforter sa place de leader au général, il a dû résister aux retours d'Alan Muel (Yamaha n° 32), 2e, et Dorian Da Ré (Yamaha n° 57), arrivé 3e : « La finale 2 était plus mitigée, reconnaît-il. Avec Dorian, on s'est vite échappé mais Alan nous a bien repris

 

L'essentiel c'est d'avoir tout gagné ce week-end». De leur côté, le Président u bureau de la Mayenne (FMF 53) Valentin Grimoux (Yamaha n° 53) et Lothaire Hemmer (Yamaha n° 18), 2e et 3elors de la finale 1 samedi, n'ont terminé que 5e et 6e dimanche. Ils laissent donc Enzo De La Vaga s'envoler en tête... de 50 points.

 

 

Promo Senior : la finale 2 pour un Sarthois

Leader au championnat, Alain Cottard (Suzuki n° 76) était le favori du week-end. Mais Jean-Paul Oderio est venu gâcher la fête. Au guidon de sa Kawasaki n° 51, il a remporté la finale 1 samedi, juste devant le pilote Suzuki. Dimanche, les choses semblaient se répéter avant que les deux pilotes ne soient pénalisés de 10'' pour départ anticipé.

 

Le Sarthois Stéphane Drye (Yamaha n° 59), arrivé 3e,en a profité: « Je suis super content !, lâchait-il. Gagner au Mans est toujours spécial ». Alain Cottard, frustré mais lucide, devra performer à Magny-Cours lors de la prochaine manche: « J'étais lessivé », confie-t-il. Il conserve néanmoins 14 points d'avance en tête du général.

 

 

 

 

Le service communication de la FMF. 

 

Belle performance pour ce pilote ce week-end sur le circuit Bugatti. Bravo encore à ses pilotes talentueux.

Belle performance pour ce pilote ce week-end sur le circuit Bugatti. Bravo encore à ses pilotes talentueux.

Adhésion en ligne ! Nouveau en 2021

 

Court métrage "Off Tack"

Film "Off Tack"

Motocross: vitesse, dévouement, adrénaline. 

Lien sur la vidéo sur Vimeo

Hébergé par Overblog