" /> La grande finale de ce championnat de France - Supercross - Fédération des Motards de France
Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par Le service communication de la FMF

La trêve des GP fait un bien fou à la finale de l’Elite, qui recevra ce week-end à Iffendic (Ille et Vilaine, à l'Ouest de Rennes) des invités de prestige puisque Romain Febvre, Gautier Paulin et Jordi Tixier se sont inscrits et rouleront donc en Bretagne où les titres MX1 et MX2 sont en jeu. Il y a longtemps qu’une épreuve Elite avait réuni un si beau plateau !

 

 

Un plateau exceptionnel en MX1 où le titre se jouera entre Grégory Aranda, Valentin Teillet et Xavier Boog, un titre possible en MX2 pour le Breton Mathys Boisrame qui devra contrer les dernières attaques de Florent Richier et Nicolas Dercourt, et une épreuve du championnat de France Féminin que domine bien sûr Livia Lancelot. Avouez que le rendez-vous est alléchant, d’autant que les prévisions météo sont très bonnes pour le prochain week-end !
 

 


Un Elite haut en couleurs


Bon, ne rêvez pas trop quand même, cette présence exceptionnelle de nos trois pilotes de GP ne signifie pas que l’Elite aurait retrouvé grâce auprès de nos tops mondiaux ! S’ils viennent à Iffendic, c’est avant tout parce qu’ils ont besoin de rouler pour préparer la reprise des GP (Loket dans dix jours, puis Lommel la semaine suivante) et ne pas rester trois week-ends de rang sans se retrouver derrière une grille puis en bagarre sur la piste. Mais ne boudons surtout pas notre plaisir, quand bien même cette présence risque de troubler les débats en MX1 où la situation est très serrée entre les trois prétendants au titre. En toute logique, on devrait retrouver nos trois invités sur le devant de la scène, encore que l’on ne sache pas vraiment où en est Romain Febvre dans sa phase de rétablissement après son gros crash de Matterley. L’officiel Yamaha reste assez discret sur sa situation mais on sait qu’après un gros traumatisme crânien, cela peut parfois prendre du temps pour retrouver toutes ses sensations.
 

 


Avantage Aranda


Contraint de faire l’impasse sur ces SX qu’il apprécie tant du fait de sa blessure au genou, Greg Aranda a limité la prise de risques au maximum afin de mettre toutes ses chances de titre de son côté. Comptant 8 points d’avance sur Valentin Teillet (vainqueur du MX Inter de Rozoy le weekend dernier) et 15 sur Xavier Boog (qui s’est lui blessé aux côtes au SX Tour), Greg aborde cette finale en favori, en espérant pour lui que la réussite soit de son côté ce qui ne fut pas vraiment le cas à Ernée. Des trois prétendants au titre, Valentin est celui qui est dans les meilleures dispositions physiques, puisqu’il ne souffre d’aucune blessure. Toujours placé mais pas encore vainqueur cette saison (3 succès pour Boog, 2 pour Aranda et 1 pour Guillod), Val’ va comme ses rivaux devoir composer avec la présence des pilotes de GP qui peuvent perturber la lutte pour le titre compte tenu du barème de points en cours (pour rappel : 25, 22, 20, 18, 16, 15 et ainsi de suite). Vainqueur des deux dernières épreuves, Xavier n’a de son côté pas encore pu résorber son handicap de début de saison (abandon en première manche à Sommières), et sa tâche s’annonce d’autant plus compliquée qu’il roulera avec un certain handicap du fait de sa récente blessure.
 

 


Boisrame en position de force


Un Breton sera-t-il sacré en Bretagne ? C’est plus que probable, puisque d’ici la fin de semaine un titre pourrais être remis à Mathys Boisrame et Nicolas Dercourt des points compensant leur absence à Gaillac. Participant ce jour-là au championnat d’Europe en Lettonie, ils devraient se voir créditer respectivement de 40 et 35 points, ce qui bien évidemment ne fait pas les affaires de Florent Richier actuel leader du MX2. Ses 10 points d’avance sur Boisrame vont se transformer en 30 points de retard sur lui, et vont le mettre à égalité avec Dercourt. Les indicateurs sont donc au vert pour Mathys Boisrame qui devrait s’assurer son premier titre tout juste un an après avoir été battu sur le fil en Junior par Maxime Renaux. Mais rien n’est joué tant que le drapeau à damiers n’est pas tombé, comme chacun sait, et l’on suivra aussi la bataille pour les places d’honneur qui mettent aux prises Arnaud Aubin, Natanael Bres et Anthony Bourdon.
 

 


Les filles aussi


Nouveauté de l’année, on ne verra ni cadets ni juniors en lever de rideau, mais une épreuve du championnat de France féminin. Invaincue cette saison, Livia Lancelot peut coiffer le titre avant même la finale de Bourg d’Oisans puisqu’il lui suffit de quitter Iffendic avec 50 points d’avance sur ses rivales pour être sacrée. Or avant d’arriver en Bretagne, Livia compte déjà 48 points d’avance sur Amandine Verstappen et Jessie Joineau, au coude à coude pour la place de vice championne. Quatrième, Yvana Demaria n’a plus aucune chance de podium final à la régulière, mais elle doit se méfier de Mathilde Denis qui n’est qu’à 12 points d’elle et toutes devront compter avec Justine Charroux, qui a repris la compétition et devrait jouer le podium du jour à défaut de pouvoir briguer cette année encore un podium final.

 

 

(Source - Moto verte). 

 

 

 

Le service communication de la FMF. 

 

 

 

 

 

Une dernière épreuve qui sera marqué sur les chapeaux de roues ce week-end ! Les pilotes devrait tout lâchée sur cet dernière épreuve de ce championnat. (photo - Moto-club d'Iffendic).

Une dernière épreuve qui sera marqué sur les chapeaux de roues ce week-end ! Les pilotes devrait tout lâchée sur cet dernière épreuve de ce championnat. (photo - Moto-club d'Iffendic).

Adhésion en ligne ! Nouveau en 2021

 

Court métrage "Off Tack"

Film "Off Tack"

Motocross: vitesse, dévouement, adrénaline. 

Lien sur la vidéo sur Vimeo

Hébergé par Overblog