Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Bienvenue sur le site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par La Commission nationale de la sécurité routière - FMF

Différents points de rendez-vous avaient été fixés dans ces départements, puis encadrés par les motards de la gendarmerie, des CRS et de la police nationale

 

Afin d'essayer d'endiguer la forte accidentologie pour les deux-roues motorisés dans la région, la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Provence-Alpes-Côte d'Azur (DREAL Paca), les coordinations départementales de sécurité routière des préfectures de la région Paca et le circuit Paul Ricard se sont mobilisés autour d'une action en faveur des deux-roues motorisés ce samedi 1er juillet sur le circuit Paul-Ricard au Castellet.

Pour cette manifestation très pédagogique, le directeur général du circuit, Stéphane Clair, accueillait Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, Kevin Mazoyer, directeur de cabinet du préfet du Var, Jean-Guy Di Giorgio, le 1er Vice-président de la Fédération des Motards de France M. Brandon LANDRON, le vice-président du Conseil départemental du Var et surtout plus de 300 motards venus du Var ainsi que des membres de la FMF 83 (Var), 06 (Alpes-Maritimes) et 13 (Bouches-du-Rhône).

 

Pour arriver jusqu'au circuit, différents points de rendez-vous avaient été fixés dans ces départements, puis encadrés par les motards de la gendarmerie, des CRS et de la police nationale.

 

"Tout est une question de regard"

 

Le programme qui leur avait été concocté était très riche et laissera à ces passionnés de moto des souvenirs impérissables. De nombreux ateliers étaient proposés : atelier "courbes et trajectoires" prodigué par les forces de l'ordre tout au long du parcours en convergeant vers le Paul Ricard (faire corps avec la machine, travailler son regard, car tout est une question de regard : voilà quelques-uns des conseils entendus...), atelier de maniabilité sur la piste de glisse du circuit, conseils sur les protections individuelles et le contrôle visuel des machines avec un simulateur d'inclinaison pour prendre conscience de l'inclinaison permise par les pneumatiques et améliorer sa position de conduite au freinage et en virage.

 

Les pompiers du SDIS du Var indiquaient quant à eux la conduite à tenir en cas d'accident impliquant, malheureusement, un deux-roues.

 

Cette journée pédagogique a donné aussi un grand moment de plaisir aux motards et membres de la Fédération des Motards de France, car ils ont été invités à une grande parade sur le tracé du Bol d'Or encadrée par les gendarmes de l'escadron de sécurité routière du Var avec le renfort des forces de l'ordre participant à cette journée. Deux tours de 5,8 km de bonheur intense pour ces 300 motards et plus de 250 membres de la Fédération !

 

"La conduite sportive n'a pas sa place sur la route. Une certitude absolue "

 

Mais il ne faut pas oublier le lourd tribut que paient les motards en laissant leur vie sur les routes. Aussi Stéphane Clair (Président de la Fédération des Motards de France pour les Alpes-Maritimes), très impliqué dans la sensibilisation de la sécurité routière au quotidien, rappelait : "La conduite sportive a toute sa place sur un circuit adapté à cela, mais n'a pas sa place sur la route."

 

Quant à Emmanuel Barbe, il a rappelé que la RN8 était trop accidentogène et que les deux roues avaient 27 fois plus de risques d'accident qu'une voiture. Le profil type de l'accidenté : "Un homme, souvent jeune, qui a trop confiance en lui, avec pour finalité une vieille mère qui s'occupe de son enfant qui n'a plus d'ami". Pour lutter contre cette mortalité et concourir à la sécurité routière, de nombreux contrôles sont prévus cet été avec une nouveauté : l'implantation de radars leurres. Selon Kevin Mazoyer, le bilan de la sécurité routière du premier semestre montre que moins de personnes sont mortes sur les routes du Var (33 morts en 2017, contre 35 pour le premier semestre 2016). Pourtant, les conducteurs de motos comptent pour 15 décès parmi les 33 victimes de la route, soit 45 %. Ce qui est exorbitant en proportion du nombre de motos en circulation.

 

"L'usage de téléphone portable est une vraie problématique, expose Kevin Mazoyer, La part des gens qui se tuent seuls est en augmentation. Et cela peut être attribué à ce qui perturbe l'attention du conducteur. Y compris pour les deux roues motorisées." Nous citerons tous les partenaires impliqués dans cette opération de sensibilisation à la sécurité routière : le circuit Paul-Ricard, la moto-école Easy Monneret membres labelisé par la Fédération des Motards de France en avril 2016, la fondation Vinci autoroutes, la fédération Tégo et les services de l'État.

 

La Commission nationale de la sécurité routière. 

 

 

Un grand nombre de motards et de membre de la FMF on plus assistées aux démonstration mais aussi aux conseils prodigués des gendarmes et des agents de l'état venus en nombre pour donner des conseils pratiques pour les motards et leurs conduites en moto.

Un grand nombre de motards et de membre de la FMF on plus assistées aux démonstration mais aussi aux conseils prodigués des gendarmes et des agents de l'état venus en nombre pour donner des conseils pratiques pour les motards et leurs conduites en moto.

Articles récents

Hébergé par Overblog