" /> 80e édition du Bol d'Or - Une consécration pour l'équipage de Suzuki - Fédération des Motards de France
Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par Le service communication de la FMF

Si le beau temps était au rendez-vous, la ligne droite du Mistral et un vent fort poussant les machines au surrégime ont peut-être expliqué les 23 abandons sur 55 équipages au départ.

Cette 16ème victoire au Bol d’Or pour l’équipe Suzuki Endurance Racing Team (SERT), managée par Dominique Méliand, s’est dessinée dès le début de l’épreuve. En effet, après une heure de course, Vincent Philippe était déjà en tête avec 28 secondes d’avance sur Niccolo Canepa (GMT94 Yamaha). Suivaient la Kawasaki de Trick Star Racing, menée par Osamu Deguchi, puis Julien Da Costa sur la Honda Endurance Racing. Une avance confortée par Anthony Delhalle ensuite, surpris de se retrouver seul en tête : « Je m’attendais à la guerre habituelle, mais elle n’a pas eu lieu ». Peut-être parce que les principaux adversaires du SERT allaient presque tous connaître leur lot de malchance.

Dans la deuxième heure, une chute de Niccolo Canepa, puis de Lucas Mahias allait faire perdre toute chance de victoire au GMT94 Yamaha. Relégués en 48ème position, ne baissant jamais les bras, les deux pilotes associés à David Checa se sont hissés à une 9ème place finale.

Dans la troisième heure, c’est la BMW Penz13.com - BMW Motorrad Team, alors deuxième, qui allait être victime d’une casse mécanique et devait abandonner. Vers 22 heures, une chute de Julien Da Costa (Honda Endurance Racing) le faisait repartir à la 19ème place. Au cœur de la nuit, Randy de Puniet (SRC Kawasaki) regagnait son stand à la poussette : « Pousser une moto avec la roue arrière bloquée, c’est un bon bizutage », sourit l’ex-pilote de MotoGP qui est alors passé de la seconde à la huitième place en ayant perdu plus de neuf minutes. Vers 7 heures, Sheridan Morais (YART Yamaha Official EWC Team) rentrait au stand avec l’aide de ses mécaniciens et était contraint à l’abandon. Dommage pour le YART, le meilleur temps en course ayant été réalisé par l’un de ses pilotes, Broc Parkes en 1’59.124. Cet abandon profitait à la Kawasaki du team Trick Star Racing, second à neuf tours du leader, et à la SCR Kawasaki.

 

La suite de l'article sur le site de la FFM 

 

Source FFM. 

 

Le team Suzuki à donc remporté respectivement cet 80e édition de ce Bol d'Or 2017

Le team Suzuki à donc remporté respectivement cet 80e édition de ce Bol d'Or 2017

Adhésion en ligne ! Nouveau en 2021

 

Court métrage "Off Tack"

Film "Off Tack"

Motocross: vitesse, dévouement, adrénaline. 

Lien sur la vidéo sur Vimeo

Hébergé par Overblog