" /> La FMF PPC s'est bien mobilisée ce week-end au fort de Vincennes - Fédération des Motards de France
Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par Le service communication de la FMF

La Fédération des Motards de France a mobilisé les deux roues pour dénoncer le choix de Vincennes de leur faire payer le stationnement. En attendant peut-être d’autres villes d’Ile-de-France.

 


C’est dans un joyeux capharnaüm, de vrombissements et coups de klaxons, que plus de 2 000 motards ont défilé dans les rues de Vincennes (Val-de-Marne). Une démonstration de force organisée ce samedi par la Fédération des Motards de France (FMF) contre la décision de la cité royale de faire payer le stationnement des deux-roues.

 

Début avril, Vincennes, à qui la ville voisine de Charenton a emboîté le pas, mettra en place une redevance payante pour le stationnement des deux-roues immatriculés. Une première en France permise par la réforme du stationnement au 1er janvier. Ainsi, la ville, qui recense 780 places, a prévu une redevance de 1,50 euros les deux heures.

 

 

« Historiquement, c’est gratuit ! »


Et si après Vincennes et sa voisine, d’autres communes avaient la même idée ? C’est pour l’empêcher que la FMF appelle à la mobilisation de tous… Même des automobilistes. Perché sur le toit d’un camion, un responsable de l’association harangue les passants au spectacle sur les trottoirs devant les cylindrées tonitruantes :


« Les deux-roues sont une plus-value pour la fluidité du trafic urbain, c’est un mode de transport à promouvoir et non à taxer ! Nous appelons à la mobilisation des automobilistes qui eux non plus ne devraient pas payer pour occuper l’espace public ! »

 

Harley imposantes, moto-cross, quad provocants ou Vespa rétros, dans le cortège chacun son style mais tous les mêmes revendications : « Peu importe le prix du parking, historiquement, c’est gratuit ! Il faut marquer le coup pour refermer la brèche et éviter que ça se généralise ! », lance Jordan Le Gallant, président de la FMF-PPC. L’accent traînant d’un Eddy Mitchell sorti des haut-parleurs de sa moto, Jean-Luc dénonce lui « l’atteinte à l’esprit de liberté intrinsèque aux deux-roues ».

 

Le dialogue n’est pas rompu selon la mairie


Reçue par l’adjoint au maire de permanence après deux heures de blocus, une délégation a réitéré ses demandes : l’abandon pur et simple du stationnement payant, l’aménagement de places adaptées sans cerceaux d’attache, qui empêchent les gros modèles de s’y garer.

 

« Le dialogue n’est pas rompu, a fait savoir le cabinet du maire, nous avons pris note des aménagements demandés et ils seront reçus par la maire, Charlotte Libert-Albanel (UDI) dès que possible ».

 

L’association prévient : « si nous ne sommes pas entendus, nous bloquerons la ville toutes les semaines ! ».

 

Adhésion en ligne ! Nouveau en 2021

 

Court métrage "Off Tack"

Film "Off Tack"

Motocross: vitesse, dévouement, adrénaline. 

Lien sur la vidéo sur Vimeo

Hébergé par Overblog