" /> Championnat du Monde de Speedway: une demi-finale historique à Lamothe-Landerron - Fédération des Motards de France
Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par Le service communication de la FMF

Du jamais vu en France, samedi soir, la piste de Lamothe-Landerron accueille une des quatre demi-finales des championnats du Monde de Speedway, avec deux Français en piste.

 

 

 

Tonnerre de Brest, hallucinant, jamais la France n’a été à pareille fête! A force de prouver, de se battre pour obtenir le meilleur du speedway, Patrick Goret décroche la timbale. Au nom du Dynamic Moto-club Lamothais, le président a de quoi faire rougir tout organisateur de l’hexagone.

 

La superbe piste sera le théâtre d’une demi-finale du championnat du Monde. Rien que ça, samedi 8 juin, des étoiles brilleront dans le ciel girondin, à deux pas de la région marmandaise. Autant dire qu’il serait dommage de passer à côté d’un tel événement majeur. Dans le même temps se dérouleront les autres demi-finales: Glasgow (Grande-Bretagne) où est engagé Dimitri Bergé (champion d’Europe 2016 des -21 ans), Zarnovica (Slovaquie), puis Abensberg (Allemagne) le 10 juin. 

 

David Bellego, une bonne chance


« Issus de 14 pays différents, les 16 pilotes en lice se battront pour une place dans le challenge mondial à Gorican (Slovénie), en août », précise Patrick Goret. « Les places vont être chères car seulement les quatre meilleurs d’entre-eux obtiendront leur billet qualificatif. Le cinquième une place de barragiste. Et nous avons la chance d’avoir un plateau très ouvert, duquel se dégagent plusieurs vainqueurs potentiels. »

 

Qualifié pour les Grands Prix du championnat d’Europe, le Miramontais David Bellego – le plus professionnel des Français dans cette spécialité – aura fort à faire, confronté entre autres à l’Anglais Chris Harris, à l’Australien Max Fricke, au Danois Mikkel Michelsen, au Polonais Szymon Wozniak, un gros client, invité sur tous les Grands-Prix polonais du championnat du Monde. Que du beau monde pour cette grande première en France, « un cran largement supérieur à la Diamond Cup (course sur invitation qui avait attiré 3 000 spectateurs), tenue ici même l’an passé chez nous. » Attention aussi à Mathieu Trésarrieu, très en forme, pour preuve ses performances sur le Long-track, vainqueur du « GP 1 » à Herxheim et qualifié pour la finale du championnat d’Europe. 

 

Un classement en 21 manches


Le classement final se déterminera au terme des 21 manches. « Tous les pilotes se rencontreront. Chacun d’entre-eux a cinq manches à disputer. Si par cas on est confronté à des égalités aux points, des run-off sont envisageables pour départager les qualifiés« , précise Patrick Goret. A chacune des demi-finales, se dégageront les quatre meilleurs, soit en tout 16 pilotes retenus alors pour le challenge mondial. « C’est l’étape décisive pour alors en conserver quatre appelés à concourir dans les 11 Grands-Prix du championnat du Monde, télévisés dans plusieurs pays… Je sais qu’Armando Castagna, directeur de la Commission FIM de Courses sur Pistes, pousse pour que la France obtienne un Grand-Prix mondial d’ici les prochaines éditions. » 

 

Pour des raisons familiales, l’Américain Greg Hancock (4 fois champion du Monde) fait l’impasse cette saison. Le champion sortant est l’Anglais Tai Woffinden au palmarès éloquent : 3 couronnes (2013, 2015, 2018), à 28 ans à peine. 

 

Le plateau de Lamothe-Landerron réunit les concurrents suivants: David Bellego (F), Mathieu Trésarrieu (F), Max Fricke (Australie), Mikkel Michelsen (DK), Chris Harris (GB), Kai Huckenbeck (Ger), Max Dilger (Ger), Oliver Berntzon (S), Szymon Wozniak (Pol), Viktor Kulakov (Russie), Nicolas Vicentin (I), Bradley Wilson Dean (NZ), Zdenek Holub (CZ), Jesse Mustonen (Fin), Luke Becker (USA), Nick Skorja (SLO). Réservistes: Stéphane Trésarrieu (F), Gaëtan Stella (F). 

Adhésion en ligne ! Nouveau en 2020

 

Court métrage "Off Tack"

Film "Off Tack"

Motocross: vitesse, dévouement, adrénaline. 

Lien sur la vidéo sur Vimeo

Hébergé par Overblog