" /> Première épreuve à Magescq (Landes) élite motocross - Fédération des Motards de France
Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par Le service communication de la FMF

En présence de Quentin Mauclaire et de Julien Guaquier (Président et Co-président de la FMF). Le sable est en effet rarement au programme du 24MX Tour, les pilotes ont dû s’adapter. C’était même une première pour les équipes du Bud Racing Training Camp qui ont assuré une organisation impeccable, dans un cadre somptueux, et malgré un protocole sanitaire strict. La jauge des 5 000 spectateurs a été atteinte, l’épreuve s’est déroulée à guichet fermé. Au pays du rugby, essai transformé pour le motocross !

 

 

Jeremy Van Horebeek impérial en MX1 

 

En signant le meilleur temps des chronos, puis en s’imposant dans les deux manches, le pilote de Grand Prix belge Jérémy Van Horebeek (Honda SR Motoblouz) s’impose logiquement dans le sable de Magescq. Il lui a fallu à peine plus d’un tour en première manche pour se défaire de Nicolas Aubin (OB1 Motorsports Suzuki) qui avait signé le holeshot, puis de Zachary Pichon. Il a ensuite réalisé un cavalier seul pour terminer avec onze secondes d’avance sur Jordi Tixier.

 

 

Sa deuxième manche a été plus compliquée. Alors qu’il avait signé le meilleur départ, il n’a pas réussi à se détacher franchement et est resté sous la pression de l’Australien Mitchell Evans toute la course. L’officiel Honda HRC a tenu un écart constant à moins de cinq secondes mais n’a jamais été en mesure de placer une attaque. Le Champion du Monde MX2 2014 Jordi Tixier (KTM) prend la deuxième place de l’épreuve. Avec deux départs moyens dans le Top 10, il n’a pas jamais été en mesure d’accrocher le wagon de tête. Il a néanmoins roulé fort pour revenir deuxième puis troisième. De bon augure une semaine avant le début des GP.

 

Sur la troisième marche du podium, Milko Potisek (Yamaha Drag’on Tek) réalise une bonne opération au championnat en étant le premier des pilotes qui disputeront les trois épreuves. Il a raté son premier envol, n’étant pointé qu’en milieu de peloton. Il est remonté jusqu’en troisième position. Son second départ a été meilleur puisqu’il s’est placé dans le Top 5 dès la fin du premier tour avant de mettre la pression à trois tours de l’arrivée sur Maxime Desprey (GSM Dafy Michelin Yamaha) jusqu’à le pousser à la faute et passer. 

 

La suite de l'article sur le site de la Fédération Française de Motocyclisme

Adhésion en ligne ! Nouveau en 2020

 

Court métrage "Off Tack"

Film "Off Tack"

Motocross: vitesse, dévouement, adrénaline. 

Lien sur la vidéo sur Vimeo

Hébergé par Overblog