" /> Une belle victoire de Van Horobeek - Fédération des Motards de France
Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par Le service communication de la FMF

Les spectateurs qui ont fait le déplacement à Rauville la Place sont unanimes : c'était top ! La piste, l'orga, la météo, tout a été réuni pour passer un beau week-end, avec en plus quelques courses franchement sympas. Mais malheureusement, quelques blessés, et ce dans à peut près toutes les catégories. 

 


Au final,  Jérémy Van Horebeek (MX1), Anthony Bourdon (MX2), Quentin-Marc Prugnières (Junior 125) et Sacha Coenen (Espoir 85) sont les champions de France cuvée Covid-19 2020. 

 

Grâce à deux secondes places ici, à son doublé de Magescq et le report des points de son abscence à Castelnau, Jérémy Van Horebeek remporte donc ce championnat. Bien parti en première manche derrière Zach Pichon et Milko Potisek, il était second derrièr Milko après la chute de Zach quand une pierre dans le genou l'a fait ralentir, avant de repartir à l'attaque une fois la douleur passée. Il termine second. Une manche marquée par la remontée express d'un Desprey flamboyant.

 

Tombé au départ, le pilote GSM remonte cinquième, une performance impressionante.  En deuxième manche, après un nouveau holeshot de Zach Pichon devant Maxime Desprey, les deux leaders du championnat ont réussi à doubler un excellent Zach avant de se battre devant à coups de chronos, mais JVH n'a jamais réussi à montrer une roue à Desprey qui a fini par l'emporter avec panache. Mais c'est bien le Belge de chez Honda SR Motoblouz qui remporte le championnat devant Desprey et Milko Potisek (levier de frein avant cassé en 2e manche). Zach Pichon, très à l'aise en Normandie, termine 4e du championnat et serait à n'en pas douter monter sur le podium de l'épreuve sans une chute en première manche qui lui a fait perdre beaucoup de temps à cause de la tige de son protège-main qui appuyait sur le levier de frein avant. En tout cas, deux superbes holeshots pour le pilote du team Rocket Junior. Et ce style... 

 

Bourdon titré, Crawford vainqueur en MX2.

 

 

Anthony Bourdon est arrivé à Rauville avec la plaque rouge, mais celle-ci a eu l'air de peser sur ses épaules en Normandie. 5/11, septième de la journée, l'Agenais s'en sort de peu (6 points) face à un Arnaud Aubin qui peut regretter son catastrophique Magescq. En fait, entre ça, la casse de la KTM de Mathéo Miot (obligé de rouler avec une Suzuki d'entraînement d'Arnaud Aubin), la blessure de Goupillon et la licence australienne de Nathan Crawford qui ne lui donne pas droit au report des points, Bourdon a volé entre les embuches et récolte donc un titre acquis certes à la régulière, mais surtout à la régularité. Aubin finit ainsi second du championnat devant Goupillo, Crawford, Toriani (vainqueur de sa première manche en Elite), Charlier, Guyon et Miot, qui a perdu énormément ! Belle victoire d'épreuve de Nathan Crawford, 3e en première manche derrière Toriani et Aubin après un mauvais départ et beau vainqueur de la seconde en réussissant à maintenir un excellent Goupillon à distance. Le Breton aurait du s'offrir la première manche sans une glissade à deux tours de la fin qui lui coûte cher. 

 

 

Champion de France Espoir 85 l’an dernier, Quentin-Marc Prugnières enchaîne avec un titre Junior pour sa première année dans la catégorie, une performance inédite depuis Steve Boniface en 1998, si on a bien compté. Les deux manches ont été mouvementées et de toute beauté, malgré un drapeau rouge et un restart à la queue leu leu (une première en France ?). Saad Soulimani l'emporte en première manche, Prugnières en seconde. Belle troisème place au général du Breton Alan Harnois, du R2A Junior Team coaché par Théo Roptin. Au championnat, Prugnières devance un autre pilote de la Réunion, Xavier Cazal, Saad Soulimani et Alan Harnois, encore lui, premier pilote à ne pas participer à l'Europe, donc. 

 

 

Enfin, chez Espoirs 85 cm3, la domination a été totale à Rauville pour Sacha "Baron" Coenen. Régulièrement trois secondes plus vite au tour que ses potes, le jeune belge a écrasé la résistance. Il devance au championnat Mathis Valin, Marc Antoine Rossi, Joey Simonini, Maho Simo et Jules Piètre. 

 

Infos source : MX2K
 

Adhésion en ligne ! Nouveau en 2020

 

Court métrage "Off Tack"

Film "Off Tack"

Motocross: vitesse, dévouement, adrénaline. 

Lien sur la vidéo sur Vimeo

Hébergé par Overblog