LES ADHÉSIONS POUR L’ANNÉE 2015 SONT OUVERTES

 

 

 

Cette question, combien de fois les adhérents de la Fédération des Motards de France (FMF) l’entendent-ils ? Les plus impliqués dans nos actions, des dizaines de fois sans doute. Bien sûr, il est facile de répondre qu’adhérer permet de "soutenir la cause", qu’il y a des membres volontaire et disponible, cela explique pourquoi une association comme la nôtre ne peut fonctionner avec des salariées car nous sommes contre à la base, et qu’il faut bien payer les frais de fonctionnement. Ou, de façon plus terre à terre, et bien plus individualiste, qu’adhérer à la FMF vous donne droit à un tarif réduit sur votre montant de l’adhésion, sur votre stage de perfectionnement à moitié prix sur notre nouvelle formule ‘’circuit pour tous’’ , que vous bénéficiez des informations de la commission Juridique de la FMF, voire de remises chez les concessionnaires locaux partenaires.

 

 

Ou à l’inverse, on peut essayer d’imaginer. Quel serait le monde moto et du sport motocyclisme actuellement si la Fédération n’avait pas été créée, il y a plus de 5 ans maintenant, par quelques utopistes bien décidés à sauver la pratique de la moto et du sport moto ? Et si depuis, tel le village gaulois résistant à l’individualisme galopant de notre association, nous n’avions pas quelques milliers d’adhérents continuant à verser leur obole pour que la FMF continue d’exister pour l’intérêt de tous ?

 

 

Tout d’abord, sans la FMF, jamais le monde de la moto n’auriez pris confiance du réel problème que se pose aujourd’hui le sport moto dans notre pays, le besoin fort de le protéger et d’aider avec d’autre association de la défendre également. Et sans elle, ceux qui circulaient déjà à moto à la fin des années 2010 le savent bien, les tarifs d’assurance délirants continueraient à être d’actualité. Impossible donc pour les jeunes motards de s’assurer. Et sans jeunes motards, les vieux motards auraient fini par disparaître, la bête isolée étant bien plus facile à abattre. Demandez à nos cousins du Québec comment cela se passe, avec leur système de plaques à payer tous les ans, mix de la vignette et de l’assurance prohibitive contre lesquels les motards se sont mobilisés aux origines de notre association. Il y 4 ans aussi le sport motocyclisme qui était menacée par les pouvoirs public et d’où nous avons contribué à la sauver du précipice et pouvoir apporté avec les ligues de motocyclisme de la FFM, de la stabilité avec le soutien des moto-clubs qui était en difficultés.



Sans l’aide de la FMF, à l’origine de la création du "Motards Actu" et de la commission Stop Vol de la FMF qui testerait de façon indépendante les produits dont le consomotard et tout terrain a besoin pour pratiquer le 2 roues et du sport motocyclisme ? Devrions-nous nous contenter des publi-reportages fournis par les fabricants eux-mêmes ?

 

 

Sans l’aide de la FMF, pas de tarifs réduits sur les autoroutes pour les 2 roues. Pas de gratuité des péages négociée à l’occasion des grands évènements moto. Plein pot, comme les automobilistes, peu importe qu’avec nos 300 kg nous ne soyons pas responsables de la dégradation du réseau routier. Ce qui compte, c’est de plumer le pigeon.

 

 

Sans la FMF, pas de Relais Moto Tranquillité Repos, pas d’interventions de motards dans les établissements scolaires (Éducation Routière de la Jeunesse), finies les opérations de prévention diverses auprès des usagers de la route. De la répression uniquement, et à un niveau tel que la situation actuelle paraitrait être le paradis en comparaison. Ou au mieux, de la prévention avec un discours lénifiant pour expliquer aux ados à quel point les 2 roues, c’est le mal absolu.

 

 

Sans la FMF, au menu, ce serait contrôle technique tous les ans, gilet airbag (et fluo) obligatoire, procédure "véhicule endommagé" permettant d’immobiliser arbitrairement les véhicules, plaques format A4, et accès rendu plus difficile au permis moto, fermeture de certain circuit de moto et du tout terrain et des moto-clubs. Bref, tout ce qu’il faut pour mettre tout ce petit monde au pas, et écrémer en interdisant la pratique du 2 roues aux plus modestes.

 

 

A la FMF, nous considérons que la solidarité motarde et du pilote ne se limite pas à faire un signe quand on croise un de nos semblables ou sur les circuits. Nous soutenir en participant à nos manifestations, nos rassemblements et nos actions dans le monde de la moto, c’est bien, mais cela ne suffit pas pour que la FMF soit pleinement efficace. Alors, que vous soyez en scooter, en roadster, en motocross, en moto de piste, supermotard, sportive ou en trail ; en allemande, en américaine ou en japonaise ; en cyclo, en 125 ou en gros cube ; jeune motard ou pratiquant, ou pilote de moto tout terrain ou de piste depuis plusieurs décennies : si vous avez envie de prendre en main votre destin et défendre cet espace de liberté, dans le respect des autres, que représente le 2 roues, adhérez à la FMF. Plus nombreux, plus forts et ont sera beaucoup plus fort !  

 

 

 

Comment adhérer ?

 

Pour adhérer à la FMF ou réadhérer, 2 possibilités :

 

 En contactant votre bureau départemental ou régional : http://fnmfrance.fr/

 

 

 Par courrier : téléchargez le bulletin d’adhésion et retournez-le nous accompagné de votre règlement par chèque à l’ordre de la FMF.

 

 

 

 

Rejoignez-nous au plus vite ! Ensemble nous seront tous encore plus fort  ! 

 

 

 

 

Information général et fédérale de la FMF nationale

Information général et fédérale de la FMF nationale

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :