Etape 9-10: Olivier Pain (Yamaha) se rapproche du podium !

 

 

 

 

La série d’abandons et de contre-performances des top pilotes ont permis à Olivier Pain (Yamaha) de remonter au général provisoire à la 4e place derrière le trio espagnol Marc Coma-Joan Barreda-Jordi Viladoms…

 

 

 

 

 

Olivier Pain - Yamaha (photo Dakar)

 

 

 

 

Etape 9 – Mardi 15 janvier 2013

 

Dans une 9e étape, marquée par la présence du fesh-fesh et du sable, Marc Coma (KTM) a marqué les esprits et conforté sa place de leader du général en remportant sa 23e spéciale sur le Dakar, la 2e en2014, 1'21 minute devant son désormais seul rival, Joan Barreda (Honda), et 5'28 minutes devant leFrançais Cyril Despres (Yamaha)

Annoncée comme l'une des étapes clés de cette 36e édition, la 9e spéciale, longue de 422 km entre Calama et Iquique au Chili, aura surtout permis à Marc Coma de prendre un peu plus l'ascendant psychologique sur le reste du plateau. 3e à s'élancer en piste, derrière Barreda et Despres, le triple vainqueur catalan a rapidement rejoint ses adversaires pour ensuite rouler en leur compagnie, démontrant ainsi toute sa maîtrise de la course. Au final, Coma remporte ainsi sa 2e étape 2014, la 23e sur le Dakar, 1'21 minute devant son compatriote et dauphin provisoire au général, Joan Barreda, et 5'28 minutes devant Cyril Despres, le tenant du titre, ralenti en fin de spéciale par la crainte de manquer d'essence dans les dunes et donc contraint de gérer sa consommation. 

 

 

 

 

Cyril Despres - Yamaha (photo Pascal Haudiquert)

 

 

 

Derrière, la journée a été marquée par les nouveaux problèmes d'Alain Duclos (Sherco), cette fois trahi par une soupape de sa Sherco et contraint de rallier le bivouac « à la ficelle » derrière son coéquipier Francisco Errazuriz. Le Franco-Malien abandonne ainsi toutes prétentions au général, dont la tête est toujours aussi « froidement » occupée par Marc Coma, qui porte son avance sur Joan Barreda à 55'19 minutes. En effet, le pilote Honda a écopé dans l'après-midi d'une pénalité de 15 minutes pour vitesse excessive dans une zone contrôlée. Cerise sur le gâteau pour Coma, les malheurs de Duclospermettent à son porteur d'eau, Jordi Viladoms (KTM), 6e du jour, de respirer en 3e position du général avec désormais 28'21 minutes d'avance sur le toujours aussi régulier Chilien Jeremias Israel Esquerre (KTM). Lancé dans une folle remontée au classement général, Cyril Despres (Yamaha) gagne encore une position aujourd'hui et pointe désormais 8e, mais à toujours près de 2h30 du leader Marc Coma. Enfin, mention spéciale pour Laia Sanz (Honda), première féminine du classement général, et qui signe un fantastique 9e meilleur temps du jour.
 


Chez les quads, la journée avait pris une tournure insolite pour le leader du général, Ignacio Casale (Yamaha), contraint de s'arrêter au km177 pour une crevaison dont la réparation s'éternisera. Dans cette lutte au couteau que se livrent Sergio Lafuente (Yamaha), Rafal Sonik (Yamaha) et le jeune Chilien, ce dernier voyait son avance au général fondre sous le rythme soutenu imposé dans le groupe de tête par le Néerlandais Sebastian Husseini (Honda), finalement beau vainqueur d'étape à Iquique. Mais entre temps, Casale a repris le fil de son ambition d'être le premier chilien à remporter un Dakar. Auteur d'une remontée fantastique, Casale termine certes second, à 24'58 minutes de Husseini, mais maintient ainsi ses distances avec Lafuente et Sonik et leur prend même encore du temps au général pour les maintenir respectivement à 22'34 et 46'28. Du grand art sur le chemin de Valparaiso.

 

 

 

Alain Duclos - Sherco (photo Dakar)

 

 

 

 

Etape 10 – Mercredi 16 janvier 2013

Toujours marquée par la forte présence de sable et de fesh-fesh, la 10e étape a vu la 4e victoire d'étape en 2014 de l'Espagnol Joan Barreda, devant Helder Rodrigues (Honda) et Cyril Despres. 1er à s'élancer en piste, le leader du général Marc Coma a lui géré toute la journée et concède au final 11'26 minutes à son dauphin provisoire, mais compte encore 44'10 d'avance en tête. 

 

 

 

 

David Casteu – KTM (photo Dakar)

 

 

 

Malgré sa pénalité de 15 minutes pour vitesse excessive la veille, Joan Barreda croit toujours en ses chances de victoire et l'a montré lors de la 10e étape, longue de 688 km entre Iquique et Antofagasta. 10e à s'élancer ce matin pour la 1ère des deux spéciales du jour, le pilote Honda a profité de cette position idéale en piste pour suivre les traces des premiers et « ouvrir en grand » tout au long du parcours. A la clé, 6 motos doublées en piste et une 9e victoire d'étape sur le Dakar, 8'00 minutes devant son coéquipier portugais Helder Rodrigues, et 9'40 minutes devant Cyril Despres. 2e à partir à l'assaut du chrono du jour, le tenant du titre a rapidement rattrapé le vainqueur d'hier, Marc Coma. Une roue idéale à prendre pour le leader du général qui s'est ainsi contenté de suivre son ancien « meilleur ennemi » pour rouler sur un bon rythme, mais sans risque, et ainsi signer le 5e temps du jour à 11'26 minutes de Barreda. 

 



Aucune raison cependant de s'inquiéter pour Coma qui compte désormais 44'10 minutes d'avance sur Barreda en tête du général, et plus de 2h sur son porteur d'eau Jordi Viladoms, également pénalisé de 15 minutes la veille au soir, mais pour changement de moteur cette fois. Alors que Cyril Despresremonte encore dans la hiérarchie pour désormais pointer 6e, la mauvaise nouvelle du jour vient du Chilien Jeremias Israel Esquerre, contraint à l'abandon sur chute, et qui laisse ainsi sa 4e place du général au Français Olivier Pain (Yamaha), par ailleurs 4e meilleur chrono du jour. Le pied du podium qui devrait être l'objet d'une belle bagarre puisque Pain, Rodrigues, Despres et le Polonais Przygonski se tiennent en seulement 13'03 minutes. 

 

 

En quads, le mano a mano entre Sergio Lafuente (Yamaha) et Ignacio Casale (Yamaha) a animé une journée où, comme hier, avec Sebastian Husseini (Honda) c'est un tiers, pas concerné par la victoire finale, qui remporte l'étape. Le Russe Sergey Karyakin (Yamaha), dont le quad est préparé en France par Romain Couprie, premier à Antofagasta, mais c'est cependant la pugnacité de Casale que l'on retiendra. Le jeune chilien résiste avec brio aux assauts de l'Uruguayen Lafuente et, comme hier, scelle l'affrontement par un gain de temps sur son poursuivant immédiat au général. 2e à 22'39 minutes hier à Iquique, Sergio Lafuente reste 2e à Antofagasta mais désormais à 24'38 minutes. Tandis que Sonik Rafal peine à suivre le rythme imposé par les deux premiers et semble désormais gérer sa 3e place sur le podium.

 

 

 

 

 

Classements

 

 

 

 

 

Camelia Liparoti – Honda (photo Dakar)

 

 

 

 

 

 

Etape 11 : Jeudi 16 janvier 2014 –Antofagasta-El Salvador – 749 km

 

 

Liaison : 144 km – Spéciale : 605 km

 



En plus de la distance, ils seront ici testés sur l’ensemble des difficultés que propose le désert d’Atacama… et tout ce que le rallye raid exige comme qualités. Après les pistes de mines, puis les nombreux rios à négocier, les pilotes seront appelés à se départager au cœur des dunes de Copiapo : sept heures au guidon sont programmées pour les plus rapides des motards. Autant dire que cette journée décisive ne manquera pas d’opportunités pour faire son retour dans le match pour la gagne. Ce sera l’étape de référence de l’édition 2014.

 

Mickaël Metge - Yamaha (photo Dakar)

 

 

 

 

 

 

Les membres de la Fédération tien à félicité tout les pilotes et pilotes de quad pour leurs très belle performance depuis le début de l'épreuve de ce rallye. Je tien à félicité nos amis Julien et Olivier en passant par mon oncle Alain Duclos, qui réalise de bonne performance et d'ou je suis plus que content qu'il puisse arrivée à leurs objectifs personnel. Je leurs souhaite encore bonne chance, car la route du rallye se rapporoche de Valparaiso il faut qu'il gazzz ! Bonne chance à eux et à tout les pilotes participé à ce Dakar 2014 et un petit coucou aux autres pilotes Français ! 

 

 

 

 

 

 

Dakar 2014 – 5 18 janvier 2014 – Argentine Bolivie et Chili
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :