Pages

Publié par Le Secrétaire Adjoint de la FMF

C’est à Uzerche, en Corrèze, que débutera la semaine prochaine le Championnat de France d’Enduro. Le moto-Club Uzerchois, fort de ses 35 ans d’existence, est un habitué des grands évènements. A son actif, rien de moins que l’organisation d’une manche du mondial en 2008 ou encore des ISDE en 2001. Laurent Bardy, président du MCU, nous dresse le portrait de son épreuve : « Cela fait maintenant 2 ans que nous réfléchissons à l’organisation de cette ouverture du France avec les membres du club et plusieurs mois que nous somme entrés dans la phase opérationnelle. Nous avons réussi à proposer un parcours qui devrait ravir tout le monde, pilotes, assistants et spectateurs. Il s’articule autour d’un CH unique et deux des trois spéciales seront accessibles à pied du centre d’Uzerche, ainsi que 2 points spectacle. Le paddock sera lui aussi animé par des exposants et une des meilleures bandas de la région sera présente Samedi soir pour  y mettre l’ambiance. »
 
 
 
 
Au programme de cette épreuve d’ouverture, 1 boucle de 70km sur un terrain très varié qui pourrait vite se corser si la météo devenait capricieuse. Cette boucle devra être parcourue 3 fois pour les élites et 2 pour les nationaux.
 
 
 
 
 
Profil du parcours :
 
-Départ Paddock – Centre-ville d’Uzerche (GPS – 1°34’34.8 E / 45°25’26.7 N)
 
-Liaison : 10 min.
 
-Spéciale 1 (GPS – 1°34’38 E / 45°25’18 N) : Spéciale en ligne variée partagée entre sous-bois et terrain de Motocross. Durée estimée : 7 minutes
 
-Liaison : 50 min.
 
-Spéciale 2 (GPS – 1°34’40.7 E / 45°25’21.7 N) : Spéciale banderolée à proximité du paddock type prairie et sous-bois. Durée estimée : 6 minutes
 
-CH1 -  Paddock
 
-Liaison : 1h
 
-Spéciale 3 (GPS – 1°34’41.8 E / 45°25’34 N) : Spéciale banderolée à coté de la SP2. Durée estimée : 6 minutes.
 
 
-Retour paddock
 
 
 
 
Un championnat de France plus populaire que jamais avec un plateau de 350 pilotes complet depuis plusieurs semaines. De quoi envisager du grand spectacle, d’autant que les cartes ont été redistribuées cette saison, les champions en titre des catégories E1, E3 et Junior ayant opté pour un changement de catégorie.
 
 
 
 
 
Catégorie E1 :
 
Christophe Nambotin (KTM) a misé cette saison sur la catégorie des petites cylindrées. Le champion de France E3 n’aura pas laissé plané le doute longtemps sur sa capacité à s’adapter à sa nouvelle moto. Il s’est imposé confortablement lors des 2 premières épreuves du mondial, et arrivera à Uzerche avec le statut logique de favori. Il devra tout de même être très attentif à ses rivaux, notamment à Anthony Boissiere. Le pilote Sherco Moto Pulsion a fait une grosse impression sur ce début de saison et montré qu’il était capable de venir le bousculer. Dans la course au podium, on devrait aussi pouvoir compter sur Marc Bourgeois (Yamaha) qui s’est encore imposé à la Val de Lorraine il y a quelques semaines, ou encore Nicolas Deparrois (Honda). Il faudra aussi surveiller de près 2 pilotes fraichement arrivés en Elite. Le champion de France Junior Loïc Larrieu (Husqvarna) et son dauphin Kevin Rohmer (EEAT-Yamaha).
 
 
 
 
 
Catégorie E2 :
 
On s’oriente  vers une lutte explosive chez les E2 avec un duel Antoine Méo (KTM) / Le Vice-président de Basse-Normandie, Pierre-Alexandre Renet (Husqvarna) qui a déjà commencé entre les banderoles du Championnat du Monde. Ils sont au coude à coude après la tournée Espagne-Portugal, avec un léger avantage au sudiste Méo, et devraient sans aucun doute remettre ça à l’occasion de leur championnat national.
 
Le Vice-président d'Auvergne, Julien Gauthier (Sherco – Moto Pulsion), ne pourra malheureusement pas se mêler à cette bagarre. Blessé à l’épaule au grand prix d’Espagne, il ne retrouvera le chemin du France qu’à l’occasion de la seconde épreuve. De belles opportunités de podium pour les outsiders tels que Romain Dumontier (Yamaha), Romain Boucardey (TM) ou bien encore Loïc Minaudier (GasGas).
 
 
 
 
 
Catégorie E3 :
 
En E3, le vice-champion de France Matthias Bellino (Husqvarna) compte bien gravir cette saison la marche qu’il lui manque pour ramener son premier titre Elite. Et s’il est débarrassé de Christophe Nambotin parti tenter sa chance en E1, il aura tout de même a faire face à des pointures telles que Jérémy Joly (KTM) ou Emmanuel Albepart (Beta) avec qui il a souvent partagé le podium l’an dernier. Attention également à Antoine Basset. L’ancien pilote  de l’EEAT roule aujourd’hui chez GasGas et sa 8ème place provisoire du mondial prouve qu’il faudra compter sur lui. Enfin,  Pierre Vissac, pilote TM, n’a cessé d’impressionner par sa progression ces 2 dernières saisons et pourrait venir se mêler à la lutte aux avant-postes.
 
 
 
 
 
Catégorie Junior :  
 
C’est très certainement la catégorie la plus ouverte du championnat. Le départ de Larrieu et Rohmer va laisser de la place aux opportunistes. Parmi les plus expérimentés, on retrouvera le pilote Honda-EC2M Jérémy Carpentier, associé dans son team au jeune Alexis Gaudree. La Sherco Academy vise aussi la victoire en engageant dans cette catégorie Théo Bazerque, peu expérimenté mais déjà très performant en Enduro, et Sylvain Fournier, qui connait bien le championnat de France. Egalement candidats au podium, les trois jeunes recrues de l’EEAT, Maelig Bron Fontanaz, Jérémy Miroir et Anthony Geslin. Des pilotes tels que Mika Barnes ou Kevin Pouderoux se sont aussi déjà illustré sur ce championnat et contribueront cette année à fortement compliquer les pronostics.
 
 
 
 
 
Catégorie Féminine :
 
Elle seront douze à s’affronter cette saison sur la totalité du championnat. Emmenée par la championne en titre Géraldine Fournel (Sherco Academy), cette catégorie réserve habituellement son lot de surprises. Si Juliette Berrez (Yamaha) et Fournel ont plutôt réussi leur début de saison en mondial, on ne connait pas trop l’état de formes des autres habituées du podium, Audrey Rossat, Marion Gimbert, Blandine Dufrêne ou encore la jeune pensionnaire du MCL Samantha Tichet.
 
 
 
 
 
Catégorie constructeur :
 
Husaberg , qui a remporté la saison passée le titre constructeur, a changé de nom pour Husqvarna mais a conservé ses 2 pilotes en lice pour ce trophée. Le duo Pela Renet/Mathias Bellino sera de nouveau confronté aux vice-champions Méo et Nambotin qui s’aligneront pour KTM. Ces 2 teams arriveront à Uzerche en tant que favoris mais les pilotes engagés par les autres constructeurs sont tout à fait capables de venir les bousculer et vont tout tenter pour mettre fin à ce règne.
 
 
 
 
 
Pilotes engagés dans le trophée constructeur : 
 
BETA : Emmanuel Albepart – Pierrick Roncin
 
GASGAS : Antoine Basset – Loïc Minaudier
 
HONDA : Nicolas Deparrois – Jeremy Carpentier
 
HVA : Mathias Bellino – Pierre-Alexandre Renet
 
KTM : Antoine Méo – Christophe Nambotin
 
SHERCO : Anthony Boissière – Théo Bazerque
 
TM : Pierre Vissac -Romain Boucardey
 
YAMAHA : Marc Bourgeois – Romain Dumontier
 
 
 
 
 
Catégorie Espoir :
 
Pour sa 4ème année d’existence, la catégorie espoir, dédiée à l’explosion de jeunes talents, fait un véritable carton en comptant 52 engagés. Une réussite qui confirme la pertinence de cette catégorie, véritable passerelle vers l’ élite.
 
 
Rendez-vous dès Vendredi 25 Avril à 18 heures pour assister au lancement d’une saison 2014 qui s’annonce passionnante.
 
 
 
 
 
Les Membres de la Fédération des Motards de France souhaite avec l'équipe national une excellente saison en championnat de France Enduro et ont espère tous que les pilotes pourront faire le meilleur d'eux même ainsi que les catégorie E1, E2 et E3 d'ou nous tenons à soutenir l'ensemble des pilotes et notre amis Pierre-Alexandre Renet qui va s'élancé ce weekend dans la compétiton avec les autres pilotes de cette catégorie.
La FMF souhaite uen excellente saison à toute l'équipe jeune et espoir d'ou nous les encourageons à faire le meilleur d'eux même dans leurs catégories ! 
Nous leurs souhaitonts également de faire le meilleur d'eux même et d'être l'exemple pour l'ensemble des filles et des femmes du milieu de la compétiton moto d'ou notre équipe féminine. Les filles sont très motivé et risque d'être toute très acharnées lors de cette épreuve ce weekend à Uzerche. 
 
Nous avons une pensée forte à notre amis Julien Gauthier et Julien Guaquier qui sont tout deux en convalesence ce wekend et ne repronderont pas la compétiton avant quel'que semaine très surement. Nous penseons à eux ! 
 
Excellent weekend à tout ! Et amuez vous bien cher amis pilotes et motard(e) ! 
 
 
 
 
 
 
Une course mythique ou se déroulera ce weekend une sacré épreuve à Uzerche ou ont attend beaucoup de rebondissement.

Une course mythique ou se déroulera ce weekend une sacré épreuve à Uzerche ou ont attend beaucoup de rebondissement.

Les partenaires de ce championnat 2014.

Les partenaires de ce championnat 2014.

Championnat de France d’Enduro – 26 et 27 avril - Uzerche  19  (1/5)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :