Objectif podium pour les filles

 
 
 
 
 
La petite commune de Sant Julia, en Andorre, accueille ce week-end le Trial des Nations 2014, ainsi que la finale du Championnat du Monde de Trial féminin, qui s’est déroulée aujourd’hui (et a enregistré un record d’engagées avec 47 pilotes au départ vendredi matin). 
 

Une partie des Équipes de France est sur place depuis le milieu de la semaine pour préparer au mieux cette compétition, qui rassemble plus de 20 pays (13 équipes féminines, 22 équipes masculines). Sous l’auvent tricolore, l’atmosphère est à la concentration des pilotes et à la cohésion pour tous les membres de l’équipe fédérale qui œuvre à leurs côtés.
 
 
 
 
 

L’épreuve masculine se tiendra dimanche, tandis que les équipes féminines s’élanceront demain matin pour deux tours ponctués de 15 zones. Un terrain que les pilotes ont déjà pu appréhender dans le cadre de la finale du Mondial féminin, à laquelle elles ont participé. Un entraînement « grandeur nature » pour ces jeunes femmes déjà très rodées à l’exercice particulier des « Nations »

 


Les pilotes de l’équipe masculine sont arrivés aujourd’hui en Andorre et se sont retrouvés dans la zone d’entraînement cet après-midi. Demain sera donc encore une journée de préparation pour les garçons avant le Trial des Nations dimanche. Ce soir, toutes les Nations ont défilé dans les rues de Sant Julia pour la traditionnelle cérémonie d’ouverture

 

 

Les Équipes de France lors de la cérémonie d'ouverture 

 

 

Christophe Bruand, Entraîneur National de la FFM : « L’équipe féminine a une solide expérience des Nations, une parfaite connaissance mutuelle et sait gérer la tactique de course en fonction du profil des zones sachant que ce sont les deux meilleurs passages qui sont comptabilisés dans chacune d’elles. Maryline Journet, Sandrine Juffet et Pauline Masanès ont déjà 3 éditions à leur actif, dont un podium en Suisse en 2012. La finale du Mondial nous a permis de voir aujourd’hui, au-delà des résultats individuels, qu’elles ont une carte à jouer dans les zones les plus sélectives. Elles ont le bagage technique. Viser le podium demeure l’objectif, compte-tenu du niveau très relevé des Espagnoles et des Britanniques, qui a encore augmenté. Comme chaque année, l’équipe allemande sera à surveiller. »


Maryline Journet : « Je participe pour la 11ème fois de ma carrière au Trial des Nations et c’est toujours un rendez-vous très attendu. Notre équipe est la même depuis 2011 : nous sommes très soudées et nous connaissons nos points forts et faibles. C’est un atout que nous devrons mettre en pratique demain. J’ai abordé cette finale du Mondial comme un entraînement en vue des Nations : nous savons à quoi nous préparer.»



Paulines Masanès : « Techniquement, nous avons le niveau pour faire la différence dans les zones les plus dures. C’est ce que nous devrons faire demain.» 

 


Sandrine Juffet : « Aujourd’hui, j’ai rencontré un petit problème technique et j’ai préféré abandonner pour repartir dans les meilleures conditions demain et privilégier l’équipe. » 



Laurie Ehrhart, (remplaçante) : « C’est une grande fierté d’avoir été sélectionnée comme pilote remplaçante et cela m’a donné l’occasion de participer à mon premier Grand Prix.

 

Cela me permet de juger le niveau international, de me positionner et de me préparer pour les échéances à venir. » 

 

 

Pauline Masanès - Gas Gas lors de la finale du Mondial féminin aujourd'hui. Elle a participé à tout le championnat et conclut en 12e position 

 

 

Résultats Finale Championnat du Monde de trial féminin

 

1. Emma Bristow 
2. Sandra Gomez 
3. Rebekah Cook 
(...) 

 


14. Maryline Journet
20. Laurie Ehrhart
21. Pauline Masanès



Sandrine Juffet (DNF)

 

Équipe de France féminine 


- Maryline Journet  (Beta 250) 
Sandrine Juffet  (Jotagas 280) 
Pauline Masanès  (Gas Gas 250) 



Pilote remplaçante : Laurie Ehrhart  (Sherco) 



Équipe de France masculine 


Quentin Carles de Caudemberg  (Beta 300) 
Steven Coquelin  (Gas Gas 300) 
Alexandre Ferrer  (Sherco 300)
Loris Gubian  (Gas Gas 300) 



Pilote remplaçant : Benoît Dagnicourt  (Beta 300) 

 

 

 

 

On souhaite à l'ensemble des pilotes qui participeront ce weekend à San Julia à lépreuve dAndorre de Trial, On encourage lensemble des pilotes à faire le meilleur d'eux mêmes ! Qu’ils fassent le meilleur d'eux dans leurs disciplines et qu'il face les meilleurs performances possibles ce weekend ! On leurs souhaite à tous un bon courage et bonne chance à tout les pilotes ! Toute la FMF les encourage et son dernière eux ce weekend ! On encourage et félicite lensemble des équipes féminines qui se donnent à fond et espérons quils monteront sur le podium ce weekend ! Bravo encore à eux ! 

 

 

 

 

Bon courage aux pilotes pour les épreuves de ce weekend ! Bravo encore à l'ensemble des équipes et bonne chance à eux tous !

Bon courage aux pilotes pour les épreuves de ce weekend ! Bravo encore à l'ensemble des équipes et bonne chance à eux tous !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :