Coma égale Desprès en nombre de victoires en rallye moto

 

79 motos à l'arrivée du rallye Dakar et 216 véhicules sur les 420 du départ !

 

 

 

 

Dakar : victoire Marc ComaEt de 5 ! Après avoir remporté le Dakar 2014 Marc Coma renouvelle l'exploit en remportant le Dakar 2015 et devient l'égal de Cyril Desprès en nombre de victoires au termes de 13 étapes et 9.000 kilomètres d'un parcours éprouvant pour les machines comme pour les hommes ! Coma n'est ainsi plus qu'à une victoire du record établi par la légende Stéphane Peterhansel. Quand on connaît la domination exercée par Marc Coma et Cyril Desprès sur les dix dernières éditions du Dakar mais aussi la saine rivalité qui les a toujours animés, ce chiffre commun de cinq succès prend une tout autre dimension. Et si, pour la première fois depuis 10 ans, Despres n'était plus là pour lui mener la vie dure après être passé sur Yamaha et surtout être passé sur quatre roues cette année après sa dernière victoire en 2013, la retentissante victoire de Coma à Buenos Aires ne s'est pas faite faute d'adversaires à sa mesure, loin de là.

 

 

 

 

Marc Coma savour sa 5e victoire sur le rallye Dakar en catégorie moto ! - (Photo F.Le Floch). 

 

Toute l'équipe de chez KTM qui son heureux de la nouvelle victoire de Marc Coma - (Photo E. Vargilou). 

 

Podium au Parc Technopolis de Buesnos-Aires - Marc Coma et Etienne Lavigne - (Photo DPPI). 

Helder Rodriguez et Joan Barreda (Honda) - Avec le staff de chez Honda - (Photo DPPI). 

 

Bravo encore à tous ! Et a Laïla Sanz, formidable durant ce Dakar 2015 ! (Photo DPPI).

 

Formidable performance de nos trois français, ou le Vice-président Olivier Pain savour leurs joie à l'arrivée de cette 13e étape et leurs finisher de ce rallye, cette édition 2015 ! (Photo DPPI). 

 

Le top trois de ce rallye Dakar catégorie Moto 2015 ! (Photo DPPI). 

 

David Casteu - Formidable pilote durant toute ses étapes il sort de ses années noirs sur ce rallye Dakar  ! Bravo encore à lui et félicitation pour ses performances ! (Photo DPPI).

 

Bravo à notre amis le Vice-préisdent de la FMF - Président de Poitou-Charentes qui menée malgrè sa déception et son éloignement dans les classements d'une formidable performance durant les deux semaines de rallye ! Bravo à toi Olivier et félicitation ! (Photo DPPI). 

 

 

 

216. Soit le nombre de concurrents à l'arrivée du Dakar 2015 (79 motos, 18 quads, 68 autos, 51 camions) sur 420 au départ. Parmi eux, Ivan Jakes et Robby Gordon, vainqueur de la dernière étape moto et auto. Mais surtout un Marc Coma qui décroche, à l'expérience, son 5e Dakar et un Nasser Al-Attiyah qui s'en offre lui un deuxième après avoir survolé les deux semaines de rallye.

 

 

 

L'égal de Cyril Despres. Voilà qui doit faire plaisir à Marc Coma, éternel rival du Français sur le Dakar et qui - comme son ex-coéquipier - n'est plus Et comme en 2014, Joan Barreda aura été sans conteste le plus sérieux rival du pilote KTM entre l'Argentine, le Chili et la Bolivie. Vainqueur de spéciale dès la deuxième étape, le pilote HRC n'attendait pas plus pour prendre les commandes du rallye, profitant d'un problème de pneu de Coma lors de cette même étape pour prendre 12 minutes d'avance cruciales pour la suite du rallye. Dès le lendemain, les deux Espagnols vont en effet jouer au chat et à la souris en roulant ensemble en piste, reprenant chacun leur tour les deux minutes les séparant au départ de la spéciale. Un petit jeu qui a duré plusieurs jours et faisait les affaires d'un Barreda qui paraissait avoir enfin acquis l'expérience nécessaire pour jouer la gagne jusqu'au bout sans faire d'erreurs.

 

 

 

Toujours régulier dans les étapes de cette incroyable édition 2015, sans doute la plus dur de toute. Elle restera dans les anales pendant très longtemps - (Photo DPPI). 

 

 

Mais, tapi dans l'ombre, le fauve Coma attendait son heure pour bondir sur sa proie, à l'affût de la moindre erreur. Une faute qui interviendra finalement lors de la huitième spéciale et qui sera à mettre sur le compte de la mécanique du champion espagnol. Endommagée par une traversée du Salar d'Uyuni détrempé, la Honda n°2 refusera de rejoindre l'arrivée à Iquique autrement que tractée par Jeremias Israel Esquerre. Un tournant décisif qui permet à Marc Coma de prendre les rennes du rallye pour ne plus les lâcher jusqu'à Buenos Aires. Le pilote KTM aura toutefois dû faire face à un Paulo Goncalves décidé à laver l'honneur du premier constructeur mondial qui butte pour la troisième fois sur l'os autrichien depuis son retour officiel en rallye-raid. Mais malgré une pression maintenue jusqu'au bout par le pilote portugais, ce dernier devait finalement se contenter d'une deuxième place finale méritée.

 

Tout comme la troisième marche du podium revient sans la moindre tromperie à l'excellent Toby Price. Pour son premier Dakar, l'Australien de 27 ans est immédiatement passé dans la catégorie des pilotes à surveiller de près lors des prochaines éditions. Vainqueur de l'étape 12, le pilote KTM est monté en puissance en enchainant un nombre impressionnant de huit Top 5 pour finalement coiffer Pablo Quintanilla en fin de rallye pour la troisième place et devenir le débutant le mieux placé depuis son compatriote Andy Haydon en 1998.

 

 

 

Marc Coma dans l'étape 8 ramenant les pilotes à Iquque - (Photo DPPI). 

 

 

 

Son adversaire chilien peut toutefois être amplement satisfait de son rallye après deux abandons lors de ses deux premières tentatives sur le Dakar en s'accaparant notamment la difficile étape 8 et devrait lui aussi revoir ses ambitions à la hausse en 2016. Parmi les absents à l'arrivée, Sam Sunderland aura à cœur de revenir plus fort et plus constant en 2016 après avoir remporté la première spéciale, tout comme Matthias Walkner, lui aussi vainqueur d'étape pour son tout premier Dakar et qui représente – avec Price – la nouvelle génération du rallye raid.

 

Bien présente à Buenos Aires, Laia Sanz a elle éclaboussé l'édition 2015 de son talent avec une magnifique 5e place à Iquique et surtout la 9e position du classement général, parmi les meilleurs. La belle Catalane devance même au classement un Olivier Pain, transparent pour le clan Yamaha.

 

 

Quads

Chez les quads, Rafal Sonik a enfin décroché le Graal tant recherché pour sa sixième participation après quatre arrivées dans le Top 5. Immédiatement dans le coup, le Polonais a toutefois longtemps fait face à un Ignacio Casale bien décidé à doubler la mise après sa brillante victoire en 2014, la première d'un Chilien sur le Dakar. Vainqueur des deux premières étapes, Casale a de suite annoncé la couleur et rivalisait avec Sonik jusqu'à sa terrible casse mécanique lors de l'étape 10. Une spéciale qui aura également éliminé Sergui Lafuente, laissant le leader du général avec près de trois heures d'avance sur son dauphin, le jeune Jeremias Gonzales Ferioli signataire d'une première spéciale à 19 ans ! On notera également les deux belles victoires de Christophe Declerck, seul Français vainqueur d'étape sur le Dakar 2015.

 

 

Rafal Sonik - Le meilleur en catégorie quad cette année ! Bravo à lui (Photo DPPI). 

 

Ignacio Casale - Victorieux après 13e belles étapes réalisées, bravo !  (Photo DPPI). 

 

 

Excellent durant une partie de ce rallye, ont tient à le félicité à l'encourager pour ses futurs années qui risque d'être menée jus'qu au podium ! Bravo encore à lui.  (Photo DPPI). 

 

Ignacio Casale - Au top de sa forme durant deux semaines ! - (Photo DPPI).

 

Excellent Rafal Sonik durant toute les étapes de cette édition il aura marqué le classement ! Bravo encore à ce pilote incroyable - (Photo DPPI). 

 

Xavier De Soultrait - Bravo encore à Xavier qui à mener de très belle performance durant ce rallye ! Il le mérite ! Bonne chance durant les prochaines édition de ce rallye Dakar (photo DPPI). 

 

 

 

 

Ont tient à félicité l'ensemble des pilotes pour leurs très belles performances durant ce rallye Dakar 2015 ! Formidable performance pour notre présient Julien Guaquier qui le fini à la 25 ème place du classement général avec son cousn Gérard Mûto qui et arrivée à décroché une belle 18 ème au classement général de cette épreuve !

Magnifique également le Vice-président Olivier Pain ainsi que David Casteu qui termine ce rallye à une très belles 7 ème place ! Ses vraiment formidable pour lui et encore bravo encore pour ses performances !  Belle performance de la part de Christophe Declerck qui à vraiment fait de très belle performance durant ses deux semaines de rallyes ! On tiens à félicité les très belles performances de Laïla Sanz ainsi que de Camélia Liparoti qui à réalisée tout au long de ses deux semaines une très belles performance en catégorie Quad ! Ont tient encore à l'ensemble des pilotes, toutes nos félicitations pour leurs excellente performance sur ce rallye et nous leurs souhaitons à tous de poursuivre leurs performances dans les prochaines éditions et prochains rallye tout terrain d ela prochaine saison ! Bravo encore à eux ! Féliciation encore à tout les pilotes ! 

On tient à félicité Rafal Sonik et Marc Coma qui remporte cette 37e édition du Dakar. 

 

 

 

 

Infos et les résultats de ses 13 étapes sur ; www.dakar.com

 

 

Le coordinateur général de la FMF, Jordan Guiguen. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bravo encore à Marc Coma qui et le nouveau patron pour la cinquième fois de ce rallye Dakar 2015 ! Bravo encore à lui !

Bravo encore à Marc Coma qui et le nouveau patron pour la cinquième fois de ce rallye Dakar 2015 ! Bravo encore à lui !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :