Le Symadrem jugé coupable suite au jugement dans le cadre du décès de Martin Pugliesi

 

 

 

 

60.000 € d'amende et des publications de condamnation obligatoires

 

 

 

 

 

 

Pièges dans le chemins : le Symadrem jugé coupableLe tribunal Correctionnel de Tarascon vient de rendre son verdict dans l'affaire du piège dans les chemins qui avait coûté la vie au jeune Martin Pugliesi il y plus de 4 ans.

 

Le 19 juillet 2010, Martin Pugliesi avait perdu la vie après avoir percuté à moto un câble tendu en travers d'une digue du Petit-Rhône, piste carrossable de 3,80 m de largeur. Le Symadrem, syndicat mixte qui gère ces digues, a finalement été poursuivi en justice suite à une reconstitution.

 

Lors de l'audience préliminaire, qui s'était tenue en avril dernier, le procureur avait requis une amende de 20.000 € ainsi que la publication du jugement dans la presse locale ou dans les locaux du syndicat. Le tribunal a finalement jugé le syndicat pleinement responsable du décès de Martin et a prononcé une condamnation bien plus lourde que ce qui avait été requis par le procureur.

 

Le Symadrem est reconnu coupable d'homicide involontaire et condamné à 60.000 € d'amende. Le syndicat mixte devra également rembourser l’ensemble des frais engagés par la famille Pugliesi. Le Tribunal impose également au syndicat la publication du jugement devant son siège social et sur son site internet pendant deux mois. Enfin, la condamnation devra être publiée dans un journal local et dans un journal national. Il reste 10 jours au Symadrem pour faire appel.

 

 

 

 

Bader Benlekehal, Vice-président en charge de la région Provence-Alpes-Côtes-d'Azur  :

 

 

Voila encore une societé qui à été rendu responsable de ses acte de braconage contre un motard qui été de droit et de liberté, libre de circuler sur un chemin. Cette décision de publication sera de très lourdres conséquences pour la société SYMADREM. Elle n'as pas pris consiences de ses responsabilités envers Martin Pugliesi et cette affaire sera un exemple pour les sociétés qui aurait pour objectivité d'installée différents pièges dans les chemins ruraux et qui en son interdit. En tout état de cause les dirigeants de chaque société et la SYMADREM devront trouvées des pistes de réflexion sur le plan morale à évité que de telle drame se reproduise à l'avenir. 
 
 
 
 
L'ensemble de l'équipe national et juridique de la FMF, étant satisfaite de cette décision de la part du tribunal correctionnel de Tarascon (Bouches-du-Rhône). 

 

 

 

 

 

 

Par le coordinateur Adjoint de la FMF - Thomas Pagès. 

Cette condanation sera un exemple des sociétés qui ont une mauvaise idées de ce que cela peut coutée à des jeunes motards ! e prix d'une vie d'un jeune brisée et d'une famille endeuillée par le décès de Martin.

Cette condanation sera un exemple des sociétés qui ont une mauvaise idées de ce que cela peut coutée à des jeunes motards ! e prix d'une vie d'un jeune brisée et d'une famille endeuillée par le décès de Martin.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :