Pages

Publié par La coordination national de la Fédération

 

 
6ème épreuve du Championnat de France Superbike du 4 au 6 septembre à Carole (93)

 

 

 

 

 

Après une trêve estivale de 2 mois, le championnat de France Superbike reprend sur le circuit francilien de Carole les 4, 5 et 6 septembre prochains. La 6ème étape du championnat, organisée par le Moto Club Motors Events, sous l’égide de la FFM sera-t-elle synonyme de sacre pour Gregory Leblanc ?

 

 

 

 

Superbike

Solidement installé en tête du championnat, Gregory Leblanc après son doublé à Nogaro et sa Kawasaki ZX-10R N°1, semble se diriger tout droit vers un 3ème titre consécutif. Le pilote du team SRC est pragmatique, il le sait la 6ème étape sur le circuit Francilien sera pour lui une étape « très complexe ». Le tracé est une succession d'accélérations et de freinages peu adaptée à la Kawasaki survoltée, qui demandera au champion de France en titre énormément d'énergie. Mais celui-ci auteur d’une bonne opération sur le dernier week-end de course, bénéficie d’une confortable marge d’erreur, totalisant maintenant 48 points d’avance sur son poursuivant, le pilote stock du team GMT 94 Kenny Foray (Yamaha R1 – Dunlop) 146 points au classement scratch.

 

 

L’étape de Carole pourrait bien voir la moto stock N°194 sur la plus haute marche du podium parmi les Evo. En effet, le circuit correspond parfaitement à la Yamaha R1 et il est bon de rappeler qu’il s’agit du circuit d’entraînement du team GMT 94. Cette convergence de facteurs favorables pourrait bien profiter au second pilote de Christophe Guyot, le Barcelonais David Checa (Yamaha GMT 94 – Dunlop). Il est l’auteur d’une belle série, 2ème et 3ème à Magny-Cours et pointe à la troisième place du classement provisoire avec 143 points. Sa blessure aux essais des 24H du Mans n’étant plus qu’un lointain souvenir, Checa joue désormais systématiquement les premiers rôles.

 

 

Sébastien Gimbert (Honda Race Experience – Dunlop) deux fois cinquième « très déçu » du dernier week-end de course dans la Nièvre s’active pendant la trêve avec un programme chargé : 24h de Barcelone, 8h de Suzuka et 8h d’Oscherleben. Le pilote de la Honda CBR1000RR Fireblade N°7, 4ème au classement avec 140 points devrait donc revenir affûté et dans les meilleures dispositions en cette fin de championnat pour tenter à nouveau de s’emparer du titre de Champion de France Superbike.

 

 

Blessé suite à ses chutes au Vigeant et Lédenon et pas à son avantage sur le tracé de Magny-Cours, Gregg Black (Suzuki LMS – Dunlop) parvient tout de même à prendre de précieux points en terminant deux fois 6ème. Une performance honorable qui le place à la 5ème position du classement avec 130 points. Black sera donc en pleine possession de ses moyens sur le circuit Carole et placera à n’en pas douter ses redoutables « Black Attack » au guidon de sa GSX-R 1000.

 

 

Supersport – Trophée Pirelli 600

 

En Supersport le suspense bat son plein, les 5 premiers au classement provisoire se tiennent dans un mouchoir de poche, seulement 16 points séparent le 1er du 5ème.

Le pilote de la Yamaha R6 N°2, chaussée en Pirelli, Louis Bulle, leader du classement provisoire, n’était pas à la fête à Magny-Cours. Il termine tout de même à la 7ème et 4ème place et cumule 149 points. Il arrivera à Carole, plein d’envie, au guidon d’une machine sur laquelle il aura beaucoup travaillé comme à son habitude.

 

A quelques longueurs derrière c’est un autre pilote Yamaha qui convoite le titre de Champion de France 2015, David Perret (Yamaha – Pirelli). Comptabilisant 144 points, il a lui aussi connu un week-end de course difficile dans la Nièvre. Mais le pilote angevin accrocheur ne cesse de nous démontrer son talent et il nous a de nouveau régalés d’une remontée fantastique sur la 2ème course le menant de la 21ème place à la 7ème. L’envie et la motivation du pilote N°49 risque de faire des étincelles sur cette avant-dernière manche du championnat.

 

Cédric Tangre (Suzuki GSX-R 600 – Pirelli), troisième du classement provisoire avec 139 points, souvent bien placé en course, ne parvient pas à accrocher le podium lors de cette seconde partie de saison. Le pilote N°4 va devoir hausser son niveau et faire preuve de plus de régularité pour rester dans la course au titre.

 

L’homme en forme du moment c’est Hugo Clere (Yamaha – Dunlop), 4ème et 2nd dans la Nièvre, le pilote de la moto N°11 n’a de cesse de monter en puissance, il occupe maintenant régulièrement le devant de la scène. En pleine confiance Clere a réussi à tenir le rythme imposé par Lucas Mahias (Yamaha – Pirelli) double vainqueur à Magny-Cours. Clere gagne une place au classement général et pointe maintenant à la 4ème place. Le pilote Yamaha qui participe aussi au championnat d’Europe Superstock 600 est un prétendant au titre à prendre très au sérieux.

 

Le 5ème au classement provisoire est le pensionnaire de l’ASM Carole, Robin Camus (Suzuki – Dunlop). Deux fois 5ème à Magny-Cours, Camus n’a pu faire mieux, celui-ci « manquait de rythme sur une machine qui glissait beaucoup ». Le pilote maintenant a hâte de « rouler chez lui », il risque d’apporter à n’en pas douter, du piquant dans cette course au titre. La bataille sur le tracé francilien de Carole fait déjà rage.

 

A noter les performances du pilote Morgan Berchet (Yamaha –Pirelli) rayonnant sur le tracé nivernais. Il termine 2ème et 3ème et fait une entrée fracassante à la 6ème place du classement provisoire. Mais avec 105 points la course au titre s’apparente plus à une mission impossible pour le pilote N°63. Cela entamera-t-il sa motivation pour la manche à Carole ? Rien n’est moins sûr.

 

En Pirelli 600, Alexandre Santo Domingues (Yamaha) est solide leader du classement provisoire malgré une chute sur la 2ème course à Magny-Cours. Confiant le pilote du team Moto 95 possède 28 points d’avance sur Yvan Laetzig (Yamaha), qui reprend la 2ème place du classement, grâce notamment à sa victoire lors de la 2ème course dans la Nièvre. Le troisième au classement provisoire avec 152 points est le pilote de la Yamaha N°75, Martin Renaudin.

 

 

 

Side – Car

Les leaders du classement provisoire, la paire Delannoy / Rousseau (Suzuki) avec ses 262 points, est en mesure de remporter le titre de champion de France en cas de victoire sur le circuit francilien.

 

L’équipage Huet / Arifon (Suzuki), 2ème au classement provisoire avec 183 points, parviendra-t-il à contrecarrer la prédominance de la paire Delannoy / Rousseau vers ce second titre consécutif qui leur tend les bras. Verdict les 5 et 6 septembre.

 

Troisième au classement, la paire Moreau / Gadet (Suzuki), 160 points, reste à la lutte pour le titre de vice-champion de France et devra s’employer à hausser son niveau de course à Carole pour y parvenir.

 

En F2, c’est l’équipage Guignard / Poux (Honda) qui occupe le fauteuil de leader avec 204 points, malgré un week-end compliqué dans la Nièvre ou ils parviennent tout de même à se hisser deux fois sur la 3ème marche du podium.

 

Derrière l’équipage Barbier / Debroise (Suzuki) 2ème avec 175 points et Leblond / Farnier (Suzuki) 3ème avec 170 points recolle à la tête profitant de la baisse de régime des leaders. La fin de championnat s’annonce intense et âprement disputée en catégorie F2.

 

 

 

 

 

Toute l'équipe de la Fédération souhaite bonne chance à chacun des pilotes de réalisée le meilleur de lui même. Bravo encore à l'ensemble des pilotes et bonne chance à eux pour l'épreuve de ce weekend ! Bonne chance aux pilotes ! 

 

 

 

 

 

La coordination national de la Fédération

 

 

 

(photo ; circuit de Magny-cours) - Bravo encore aux pilotes qui ce weekend vont tout donnée pour se lâcher sur le circuit Carole !

(photo ; circuit de Magny-cours) - Bravo encore aux pilotes qui ce weekend vont tout donnée pour se lâcher sur le circuit Carole !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :