Pages

Publié par La coordination national de la Fédération

 
Une amende stupide à 135 € pour un stationnement dite "génant" ? Les troittoirs pour les automobilistes vous n'êtes pas concernée les amis motards !

 

 

 

 

 

Courant avil 2015, le ministre de l'intérieur en personne, Monsieur Cazeuneuve, souhaite décreté une nouvelle base forfaitaire d'au moin 100 euros en plus du montant de l'amende, tout passerais à la sanction même les arrêts et bien sur les trottoirs avec. 

 

Cet mesure viens d'entrée en vigeure à la date du 5 juillet 2015. En toute réalité cela va crée une nouvelle infraction sur le stationnement qui est dite soit disant "extremment génants" et qui le sanctionnerait par une forte amende de 135 euros pour les automobilistes qui crée une infraction d ce type en génant certes la circulation de l'ensemble des piétons, des vélos puis également sur les emplacemements et voies à carractère réservée. 

 

Encore heureux qu'elle ne concerne absolument pas les motards, qui reste tout de même à une petite amende de 35 euros. 

 

Le décret n°2015-808 relatif au plan d’actions pour les mobilités actives et au stationnement, paru au Journal officiel samedi 4 juillet, contient plusieurs dispositions pour favoriser la circulation des piétons et des vélos, issues du Plan d’actions pour les mobilités actives.

 

Ce fameux décret n°2015-808, contient sur la relativité des plans d'action sur les mobilités actives ainsi que sur les stationnements gênants qui as été paru dans le journal officiel courant samedi 4 juillet, en contient notamement plusieurs sous articles comporte des favoristimes concernant la circulation des usagers les plus fragiles (piétons, vélos...) issue de la politique des mobilités actives. 

 

 

Parmi elles, la création d’un nouvel article dans le code de la route qui punit d’une amende forfaitaire de 135 € les arrêts ou stationnements "très gênants".

 

Entre autre, la considération dite "extremement gênante" toute arrêt ou tout stationnement de tout ou tard d'un véhicule et donc bien considérée comme ci-dessous ; 

 

 

   - Voie de  bus
   - sur les passages piétons emplacement réservé aux personnes ayant un handicape      physique, aux transports spéciaux (convoi de fonds monnétaire...), 
  - les voies cyclabes, 
  - Feux de signalisation, signaux luminaux, d'urgence, véhicules masquant la visibilités normale, 
  - Bouches d'incendie et de sécurité, 
  - Les trottoirs "dérogation accordée aux motocyclettes, tricycles et cyclomoteurs". 

 

 

 

 

Rappelon-le les motards font partie de tout champs d'exclusion de ce décret. 

 

 

C'est vraiment réjouissant ! car tout les scootoristes et les motards parisiens qui circulent dans la capitale nationale en n'auront était les premières obliger de les respectées sous peines d'amende, faute de place concrétement en manque cruel de parking réservée pour les "Motos", de pouvoir trouver un stationnement adaptée à leurs engins, il faut aussi prendre en compte qui ne faut pas surtout pas gêner la circulation des piétons ! 

 

Tout les motards seront immunisées de la forte amende de 135 euros, toutefois vous ne passerais pas à la trappe d'une amende de 35 euros rn compensation d'un motif de gêne à la circulation, ce qui constitue avant tout une infraction à l'article du code de la route R417-10 de ce présent code

 

 

 

Nous avons consciences que la FMF prend en considération les insatisfactions concernants les motards et les scootoristes qui se font très régulièrement verbalisée et ce qui laisse présagée que l'équipe en place au gouvenrement aurais alors t-il pris en compte la problématique sur le sationement des motos en France et dans ses métropoles françaises ? 

 

 

 

Un espoir sans doute pour tenir le type de gêne dans le stationement dite "extremment gênante" qui stipule les interdictions de tout type de pouvoir s'arrêté et de stationner dans tous les cas, environs sur une distance d'au moin cinq mètres en prenant en compte tout les passagers, les piétons ainsi que le sens de circulations de celui-çi, ainsi le sens de circulation à l'exption des emplacements dite matérialisées dans tout les cas aux motocyclettes, les trycles mais aussi les cyclos. 

 

 

Dès lors de l'ensemble de nos rassemblement d'ordre technique et les expertises apportés lors du conseil national de la sécurité routière, la FMF à même instaurée dans son guide de la sécurité routière la possiblité comme la FFMC le défend aussi de mettre en place plus, beaucoup plus les places de stationements pour les cyclos et les motos dans les métropoles ! L'aménagement que nous avions recommandée en tant que ''Parking pour moto". Oui oui, c'est une affaire à suivre de très près ! 

 

 

 

 

Dans tout les sens du termes, la prise totale en considération des 2RM motorisées dans les grandes villes en France, n'est pas du à une partie de poker ! Le travail et menée en sous marin mais les expertises et les constatations sont formelles ! La FMF le réalise jour pour jour et régulièrement en donnat toute sa participation aux très nombreuses recontrées, lors des réunions du CNSR - (Conseil National de la Sécurité Routière). 

 

 

 

 

 

N.B ; 

Vous pouvez aidée chaque membre, chaque membre du Bureau National de la FMF à contester une annomalie concernant un stationement sur un trottoir ou bien un élément gênant fortement la circulation ou bien gênant votre circulation et mettant en danger votre propre sécurité en moto ou en cyclo. Vous pouvez en cliquant sur le lien ci-dessous, télécharger et envoyer par email votre formulaire point noir. En ligne c'est également possible ! 

 

 

 

 

 

 

La coordination national de la Fédération

 

 

 

Cliquez que le formulaire en ligne et télécharger-le sur votre ordinateur et replissez-le avec attention !

La FMF préviens l'ensemble des motards sur la parution de ce décret sur cet nouvelle loi apparu dans le code de la route, depuis le 05 juillet 2015 ! Restons aux aguets...

La FMF préviens l'ensemble des motards sur la parution de ce décret sur cet nouvelle loi apparu dans le code de la route, depuis le 05 juillet 2015 ! Restons aux aguets...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :