Grégory Leblanc n’a pas failli. Il s’empare pour la 3ème fois consécutive du titre de champion de France Superbike et offre à Kawasaki et au team SRC de Gilles Stafler, son 4ème titre de rang puisqu’en 2011, c’est Julien Da Costa qui avait remporté les lauriers aux guidons de sa Ninja ZX-10R. 

 
 
 

 

Arrivant à Albi qui n’avait pas reçu le championnat Superbike depuis 2 ans avec 30 points d’avance, Grégory Leblanc était encore à 20 points du sacre.
 
Mentalement très fort, Leblanc s’est donné à fond et a occupé le haut des feuilles de temps que ce soit lors des deux séances d’essais libres que dans celles chronométrées où il réalisa la pôle-position en étant le seul pilote à descendre sous la minute 19 en 1’18’’981.
 
Sa 2ème place lors de la première manche additionnée des 2 points de bonus de la pôle-position et du meilleur tour en course lui assure le titre avant la dernière manche.
 
S’il termine la première confrontation à 5 secondes du vainqueur qui n’est autre que son seul rival au titre qui sait qu’il doit impérativement remporter l’épreuve s’il veut conserver un espoir de couronne, dans la deuxième manche, la victoire est plus disputée et Grégory renouvelle son score avec les 20 points de la seconde position et les 2 points de bonus, mais il termine cette fois-ci dans la roue du vainqueur à moins d’une seconde.
 
Avec 4 Bol d’Or et 4 titres de champion de France Superbike consécutifs, le team Kawasaki SRC, Grégory Leblanc, la Ninja ZX-10R et les pneumatiques Pirelli sont incontestablement la meilleure association qui soit et la plus performante écurie de course en France et ce, depuis 4 ans.
 
Ce nouveau record ne risque pas d’être battu de sitôt. Rendez-vous en 2016 pour la nouvelle saison !

 

 

 

Bravo encore à Grégory Leblanc qui à réalisée une belle épreuve ce weekend ! Il devient donc champion de France dans sa catégorie ! Une belle performance ! Bravo encore pour ses performances de ce weekend ! On tient à lui félicité pour sa très belle performance de ce weekend ! Bravo encore à lui et toute nos félicitations pour sa très belle victoire décrocher ce weekend ! Bravo encore à lui !  Bravo encore à toi Grégory !

 

 

 

 

 

La finale de la Coupe de France European Bikes 2015, disputée ce week-end à Albi dans le cadre du FSBK, a logiquement couronné Thierry Mulot et sa Ducati Panigale. Florian et Cyril Brunet Lugardon à Albi complètent le podium final.

 

 

 

 

Une belle ambiance attendait les nombreux pilotes de l'European Bikes pour cette finale 2015 à Albi. Le soleil et le public étaient au rendez-vous dès la première séance qualificative qui a vu Thierry Mulot signer le meilleur chrono au guidon de sa Ducati Panigale. Le leader du championnat a devancé Florian Brunet Lugardonde moins de 2 dixièmes et son frère Cyril de 3.

 

 

 

Course 1 : Mulot gère

 

En course, le pilote Ducati a fait parler son expérience pour rallier l'arrivée en quatrième position, laissant les frères Brunet Lugardon, devant leur public, et Benjamin Colliaux, décidément en grande forme en cette fin de saison, s'expliquer pour le podium. Florian enregistrait ainsi sa troisième victoire de la saison, conservant un mince espoir de titre.
Pour fêter la fin de cette saison 2015, l'équipe organisatrice avait mis en place une soirée pour récompenser les pilotes de l'European Bikes et partager un bon moment de joie avant d'attaquer la dernière ligne droite et la dernière course le lendemain.

 

 

 

Bravo encore à l'ensemble des pilotes qui ont remportées une très belle place dans leurs catégorie ce weekend ! Bravo encore à eux ! Bravo encore avec tout ce qu'il ont plus amennée dans ce championnat et dans leurs catégories respectifs !

 

 

 

 

Course 2 : Les Brunet Lugardon assurent

 

Pour cette dernière journée de la saison, Thierry Mulot avait décidé de conquérir le titre avec les honneurs. Il a dominé la séance qualificative avec un chrono impressionnant de 1'21"562, laissant son seul adversaire pour le titre à près d'une seconde.


Mais en course, Florian Brunet Lugardon s'est montré le plus véloce et a tout tenté pour mettre la pression à son rival, sans succès. Deuxième à l'arrivée, Thierry Mulot pouvait laisser éclater sa joie avec l'obtention de la couronne 2015.


Cyril Brunet Lugardon a complété le dernier podium de la saison devant Julien Brun et Benjamin Colliaux, auteur d'une fabuleuse remonté après un Stop & Gopour départ anticipé. Une cinquième place devant Michel Amalric qui lui permet d'ailleurs de devancer ce dernier au classement final à la quatrième place.


Rendez-vous l'an prochain pour une nouvelle saison de la Coupe de France European Bikes, toujours aussi animée et disputée.

 

 

C'est une finale FSS explosive qu'a vécu le public d'Albi ce week-end. Rien était joué en arrivant dans le Sud et c'est Cédric Tangre qui a su tirer les marrons du feu pour s'adjuger le titre 2015.

 

 

Bravo encore aux pilotes qui se sont tous données ce weekend ! Bravo encore à l'ensemble des pilotes qui ont tout donnée dans leur épreuve final ce weekend ! Bravo encore à l'ensemble des pilotes et toute nos félicitations encore à l'ensemble des pilotes ! Bravo encore à toute leurs perfomances apportées dans leurs catégorie ce weekend.

 

 

 

 

FSS à Albi, course 1 : Rien n'est joué

 

C'est une course qui sent la poudre, tout reste à faire dans cette catégorie : Cédric Tangre (Suzuki – Pirelli), Robin Camus (Suzuki – Dunlop), Louis Bulle (Yamaha – Pirelli), Hugo Clere (Yamaha – Dunlop) et Davis Perret (Yamaha – Pirelli) sont les cinq candidats au titre et prêts à tout donner pour remporter la couronne de champion de France.
Louis Bulle ne prendra finalement pas le départ souffrant de sa blessure à la cheville. Bon départ du polemanValentin Debise (Honda – Dunlop) qui profite aussitôt de la bagarre derrière entre les deux cousins pour tenter de creuser l'écart. Robin Camus et Cédric Tangre se rendent coup pour coup pendant plusieurs tours.


David Perret revient au contact de la troisième place, il réussit grâce à un freinage tardif à prendre l'avantage sur le pilote #4, mais le leader du championnat bien décidé à remporter le titre se ressaisit et réussi à reprendre le pilote angevin.


Devant, la lutte est maintenant acharnée entre la Honda #53 et le pilote de la Suzuki #89, bien décidé lui aussi à décrocher la couronne de champion de France. Les deux pilotes sont au coude à coude et ne cessent de se dépasser jusque dans le dernier tour où Debise parvient à reprendre l'avantage et à le garder jusqu'à la fin, pour le plaisir des albigeois venus nombreux le soutenir.

 

 


Clere, très rapide, signe un temps canon au septième tour et se place dans la roue de Perret, il le dépasse trois tours plus tard suite à un échange musclé. Clere continue sur son rythme effréné avec Tangre dans son viseur.


Mauvaise opération pour le pilote de la Suzuki #4 qui est visiblement en difficulté avec sa machine : il se fait reprendre par Clere puis par Perret, ce qui le relègue à la cinquième place. Les positions resteront figées jusqu'au drapeau à damiers, le pilote de la Yamaha #11 termine troisième devant Perret et la Suzuki #4 de Tangre.

 


En Pirelli 600, le leader du classement provisoire Alexandre Santo Domingues (Yamaha) chute dès les premiers tours de roues, il n'est donc pas en mesure de défendre ses chances de victoire et laisse la plus haute marche du podium à Yvan Laetzig (Yamaha) suivi de Steven Neumann (Yamaha) et Felix Peron (Yamaha).

 

 


Un combat dantesque attend le public d'Albi pour l'après-midi, les dés n'étant pas encore jetés.

 

 

 

 

Bravo encore à l'ensemble des pilotes qui ont réalisées de très belles performances ce weekend ! Bravo encore pour lerus performances rendu ce weekend ! Bonne chance aux pilotes pour la suite d eleurs carrière et bravo encore à ses grand pilotes qui se sont tous bien donnée ce weekend ! Bravo encore à eux et bonne chance pour la suite !

 

 

 

 

FSS à Albi, course 2 : Tangre de haute lutte

 

 

Superbe départ de Valentin Debise qui vire en tête au premier virage, mais à la fin du premier tour c'est David Perret qui occupe la première place. Derrière Tangre, alors troisième, Camus et Clere suivent et vont se livrer un mano a mano pendant trois tours, puis le groupe recolle à la tête, aussitôt la Suzuki #4 tente de mettre la pression sur Debise.


Coup de théâtre au cinquième tour, l'Albigeois abandonne suite au déraillement de sa chaîne. Cela fait les affaires du #4 qui passe deuxième et tente ensuite de prendre l'avantage sur le pilote angevin David Perret, car c'est sa seule possibilité de remporter le titre. Il tente alors le tout pour le tout dans le virage du Parc et prend l'intérieur à Perret, ce dernier contre-attaque aussitôt dans le virage du Karting et reprend la tête. Les écarts sont minimes et on retient notre souffle à chacune de leurs passes d'armes.

 


Et quelle fin de course ! Cédric Tangre, resté dans la roue de la Yamaha #49 tente l'attaque de la dernière chance dans la ligne droite Tarn et Passion, Perret ne parvient pas à le contrer, c'est donc bien Tangre qui vire en tête et franchit le premier la ligne d'arrivée, Cédric Tangre devient champion de France 2015 en Supersport au terme d'une course enflammée.


Le pilote du team MotoAin, en manque de grip sur la course n'est pas parvenu à jouer les premiers rôles : il termine malgré tout à la quatrième place. Thibaut Gourin (Yamaha – Pirelli), la bonne surprise du week-end, passe devant le drapeau à damier en cinquième position.
En Pirelli 600, Alexandre Santo Domingues, leader tout au long du championnat est contraint de rentrer sur la voie des stands, les cartes sont alors redistribuées : Félix Peron qui en profite et termine premier de sa catégorie. Yvan Laetzig prend lui la deuxième place et Steven Neumann la troisième. Grâce à ses bonnes performances durant l'ensemble de la saison, Yvan Laetzig devient champion de France 2015 en Pirelli 600.

 

 

La saison FSS 2015 est donc bel et bien terminée : Cédric Tangre est sacré, Robin Camus monte sur la deuxième marche du podium final, après une lutte "familiale" » de longue haleine et David Perret conclut troisième, à égalité avec Hugo Clere. En Pirelli 600, c'est Yvan Laetzig qui créé la surprise et repart avec le Trophée Pirelli, Santo Domingues vient se placer deuxième et Martin Renaudin (Yamaha – Pirelli) troisième.

 

 

 

Bravo encore à l'ensemble des pilotes qui ont réalisées une très belles performances sur leurs épreuve sde ce weekend ! Bravo encore à eux et toute nos félicitation à eux pour leurs rendu de course qui semble encore être extraordinaire encore cet année ! Bravo encore à eux et bonne chanc epour la suite de leurs carrière ! Bravo encore pour leurs performances de ce weekend !

 

 

 

 

 

 

FSS 2015 : Le classement final

 

 

1. Tangre Cedric (MC Meymacois - Suzuki) 222 points
2. Camus Robin (ASM Circuit Carole - Suzuki) 218 points
3. Perret David (MC Angevin - Yamaha) 178 points
4. Clere Hugo (Viltais - Yamaha) 178 points
5. Bulle Louis (MC Annemasse - Yamaha) 149 points
6. Debise Valentin (Club Mecasport - Honda) 135 points
7. Charpin Mathieu (MC Bernex - Yamaha) 128 points
8. Berchet Morgan (Moto Team Racing - Yamaha) 105 points
9. Polesso Peter (MC Zone Rouge - Yamaha) 103 points
10. Protat Adrien (Activbike - Yamaha) 93 points

 

 

 

 

 

Bravo encore aux performances de tous les pilotes de ses catégories qui se sont tous donnée ce weekend ! Bravo encore à eux !

 

 

 

 

 

La coordination national de la Fédération

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bravo encore aux performances ces pilotes qui se sont tous bien données ce weekend ! Bravo encore à eux tous !
Bravo encore aux performances ces pilotes qui se sont tous bien données ce weekend ! Bravo encore à eux tous !
Bravo encore aux performances ces pilotes qui se sont tous bien données ce weekend ! Bravo encore à eux tous !

Bravo encore aux performances ces pilotes qui se sont tous bien données ce weekend ! Bravo encore à eux tous !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :