Pages

Publié par La coordination national de la Fédération

 
 
La pluie s’abattant dès midi sur le site de Pont-de-Vaux gâche la fête en neutralisant les transpondeurs, bloquant le chronométrage des concurrents. Bilan, troisième manche annulée et cinquième victoire au Mondial pour Couprie en 9 heures au lieu de 12.

 

 

 

 

Invitée prévue depuis cinq jours, la pluie n’a pas manqué son rendez-vous avec Pont-de-Vaux. Sur le coup de midi, dense et violente, durant deux heures elle a transformé la piste. Au point que la direction de course change la procédure de départ, sécurité oblige, sous pace car durant un tour, avant de libérer la meute devant la ligne droite des stands.





En quelques minutes, pilotes et machines maculées de boue apportent au public présent, un autre spectacle fait de multiples glisses. Malheureusement la technologie bloque très rapidement l’ultime manche, les transpondeurs ne répondant plus, impossible de prendre les temps de passage de toutes les machines. À 16 h 15 la direction de course annonce l’annulation pure et simple des 3 heures restantes à parcourir.





Romain Couprie, demandeur au même titre que l’Américain McGill pour les disputer, malgré ces conditions, sourit dans le même temps, en pensant qu’il signe sa cinquième victoire au Mondial. Une statistique qu’il partage avec Joël Bontoux. Mais pour égaler le record de six « Mondial » de l’Américain Doug Eichner, l’officiel Yamaha devra revenir l’an prochain, date du trentième anniversaire des « 12 heures ». Un succès en 9 heures, qu’il partage avec Yoann Gillouin qui décroche, comme le troisième larron Clément Jay, sa deuxième médaille d’or à Pont-de-Vaux.





Sur la deuxième marche, Antoine Cheurlin, Julien Marin, Randy Naveaux, lauréats de la manche d’ouverture de samedi restent sur leur faim. Ils envisageaient bien, avec seulement 2 minutes 45 de retard, d’attaquer le quintuple vainqueur de Pont-de-Vaux. Même frustration pour les Italiens, troisièmes de cette 29ème édition, Andrea Cesari, Simone Mastronardi et Mauro Perazzolo à seulement 1 tour.





Les Américains McGill et Upperman (18ème) repartent sans le graal tant convoité, idem pour le second équipage US de Joshua Row, seulement 14ème. En revanche un coup de chapeau à la Française Justine Lesselingue et sa coéquipière belge Kelly Verbraeken, qui non seulement se classent 15ème au général sur 80 classés, mais mettent un terme à la suprématie de l’Allemande Sina Willmann et de sa fidèle copine la Nord-Irlandaise Emma Mc Quaid, 20ème.

 

 

 

 

 

Nous avons appris que la troisième manche à été annulée ce weekend. Nous sommes tous aussi déçu que cet belle épreuve ne puisse pas avoir lieu ! Nous souhaitont aux pilotes une bonne continuation dans leurs saison et fin de saison 2015 ! Nous tenons à félicité notre amis Romain Coupries qui réalise une belle performance malgrès tout dans l'épreuve de ce weekend ! Bravo encore à eux tous. 

 

 

 

 

 

La coordination national de la Fédération

 

 

 

 

 

 

 

Victorieux ce weekend lors des épreuves qui se sont déroulée sur le circuit de Pont de Vaux. Le weekend aura été bien mouventée. (photo ; Xtrecom)

Victorieux ce weekend lors des épreuves qui se sont déroulée sur le circuit de Pont de Vaux. Le weekend aura été bien mouventée. (photo ; Xtrecom)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :