Pages

Publié par La coordination nationale de la Fédération

 

La FMF levera malgrès tout le vêto mis lors des attentats de Paris de novembre dernier et suite à cela et ont nombreuses interdictions préfectorales ordonnés par les préfèts pour interdire toute manifestation motarde, la FMF appel donc à toute les bureaux de la FMF membre de se remettre en selle et aller au charbon pour faire valeur ses droits, les droits des motards. 

 

 

 

 

C'est une décision émise du bureau national et qui n'engage le siège national. 

 

Elle apple sans plus attendre au rassemblement et ne pas tenir compte des recommandations ou interdiction préfectorale pour descendre dans la rue et manifesté contre les mesures qui vont entravée encore une fois de plus la liberté des  motards dans ce pays. 

 

 

Or depuis, la FFMC constate un « état d’urgence » qui permet, sous couvert de lutte contre le terrorisme, de tracer, surveiller, interpeller et emprisonner des militants de la société civile, quels que soient leurs domaines d’action.

 

La FMF à aussi remarquer que des abus été commis vers les autorités et qu'il fallais que cela soit à contre concurrent des valeurs sociales, La république et privée de ses libertés à causes d'un rétention du droit de manifestée et de suspendre pour la durée de l'état d'urgence de la liberté de chacun. 

La FMF à considérée aussi un abus de ce plan d'urgence et il néccesaire que tout le monde prenne consience que chacun et libre d'exercée son droit de rassemblement mais aussi de faire valoir ses droits. 

 

Tout le monde et appelée à se rassemblée dans le cadre du choix individuel et collective de chacun pour pouvoir exercée cette liberté de manifestation. 

 

 

 

 

 

 

Par le bureau national de la FMF

 

 

 

 

 

 

La liberté de manifesté et faire valoir ses droits de défendre sa passion en toute liberté !

La liberté de manifesté et faire valoir ses droits de défendre sa passion en toute liberté !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :