On peut avoir le sourire du côté de Bologne, car après les deux victoires de Chaz Davies en Superbike, Leandro Mercado et Michael Ruben Rinaldi sont montés sur les deux plus hautes marches du podium en Superstock avec leurs Panigale officielles.

 

 

 

 

C’est à son quatrième tour de la demi-heure d’essai chronométrée que Florian Marino a réussi samedi à s’emparer de la pole position en 1'52.773 sur sa Yamaha officielle. « Il y a beaucoup de pilotes rapides dans la catégorie et je m’attends à ce que cinq ou six pilotes se batte pour la victoire. Le principal problème sera la durée de vie du pneu et je m'attends à des derniers tours difficiles » estimait Florian, dont le coéquipier Riccardo Russo était quatrième, les deux R1 prenant en sandwich les Panigale de Michael Ruben Rinaldi et Marco Faccani. Roberto Tamburini n’était que 5e, alors que son Aprilia avait établi le record du circuit (qu’elle détient toujours) avec Lorenzo Savadori l’an dernier. BMW décevait un peu, avec Raffaele da Rosa 6eet Federico d’Annunzio 10e, mais la grosse désillusion venait de Kawasaki, avec Toprak Razgatlioglu seulement 11e, juste devant la deuxième ZX-10R amenée par Jérémy Guarnoni en 12e position, la troisième étant 18e avec Bryan Staring juste devant Christophe Ponsson. Gregg Black se qualifiait 26e sur 40, à 2.6 de Marino.
 
 
Qu’est-ce que le « Pata Yamaha Official Stock Team » qui fait rouler Marino et Russo ? Il s’agit en fait de l’équipe Moto Xracing de Sandro Carusi, avec Vanni Lorenzini comme responsable technique, qui faisait rouler l’année dernière Roberto Tamburini sur une BMW (2e du Championnat). Il existe une sorte d’équipe Junior Yamaha dénommée « Berclaz Racing by MotoXracing » qui engage cette année en Superstock Sébastien Suchet, Andrea Tucci et  Marco Sbaiz.
 
 
Ce dimanche après-midi, Marino s’installait donc sur la première ligne de la grille de départ en pole position, aux côtés de Rinaldi et Faccani. Il fallait mieux partir devant car la course était très brève, avec 13 tours soit 66 km. Toprak Razgatlioglu déclarait forfait en raison de la fracture de la base de son troisième métacarpe droit, conséquence d’un high side survenu lors du warm up. Cela n’arrangeait pas les choses pour Kawasaki, privé ainsi de son pilote de pointe. Au départ, la température de l’air était de 20° et celle de l’asphalte de 30°.
 
 
Marino réalisait le meilleur départ devant Rinaldi, pendant qu’un empilage avait lieu dans le premier virage avec une dizaine de pilotes concernés, donc la course était arrêtée au drapeau rouge. Un nouveau départ était donné pour 8 tours. Leandro Mercado partait en tête, alors que Florian Marino se faisait doubler par son coéquipier Ricky Russo, puis rétrogradait en 10eposition. Jérémy Guarnoni abandonnait sur le circuit avec un problème technique (fusible), alors que Christophe Ponsson était 15e et Gregg Black 25e. Russo, 2e avec la mieux placée des R1, sortait trop large et reculait en 5e position, juste devant son coéquipier Marino.
 
 
 
A la mi-course, les deux Ducati de Mercado et Rinaldi dominaient devant l’Aprilia de Tamburini et la BMW de de Rosa. Mais Tamburini chutait dans le virage 15, sans gravité. Leandro Mercado l’emportait devant Michael Ruben Rinaldi, Raffaele de Rosa, Ricky Russo et Florian Marino. Christophe Ponsson marquait les 2 points de la 14e place, alors que Gregg Black finissait 22e.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le service communication de la FMF. 
 
 
 
 
Excellente performance du français ce weekend sur le circuit d'Assen - photo (© Dorna TV).

Excellente performance du français ce weekend sur le circuit d'Assen - photo (© Dorna TV).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :