Castelnau de Lévis (81), banlieue d'Albi, va «bourdonner» aux sons polyphoniques des motos des meilleurs crossmen (cette épreuve réunira 250 pilotes de très haut niveau au cours de cette fin de semaine).

Dès cet après-midi, les «guêpes de nos pitchouns», du 65cc et 85cc Pyrénéens vont étrenner le nouveau tracé, marquer la trace des 1680 mètres techniques avec ces enchaînements de montées et descentes qui font le charme des épreuves castellevissiennes, suivi par les 1ères qualifs des 125cc Juniors… (7 courses).

 
C'est dimanche, dés 8 h 00 que l'Elite du 24MX Tour (MX1, MX2 et Juniors) comptant pour le Championnat de France 2017 entamera sa 3e étape de cette saison. On a anticipé la rencontre sur le paddock coté Team Kemea (structure belge que coache Jacky Vimond, champion du Monde 86).
 
Ecurie se consacrant habituellement au Mondial MX2 où elle représente officiellement Yamaha, fera en effet, un détour par Castelnau, et le public aura donc de bonnes raisons de venir encourager Benoît Paturel (champion du Monde par Equipes et 3e du Mondial MX2 2016 et 3ème provisoire du 2017) qui fera à Castelnau ses grands débuts en 450 !
 
Benoit Paturel : Yamaha n° 142 : «Ça fait plaisir de revenir faire une pige en Elite à Castelnau de Lévis, ça fera un bon entraînement entre deux GP et je pense que je vais prendre du plaisir à revenir en France. C'est cool de voir des clubs motivés pour nous accueillir…
 
Avec Jacky (Vimond) on a décidé que je roulerais en 450, la cylindrée sur laquelle je serais obligé de rouler l'an prochain du fait de la limite d'âge instaurée en Mondial MX2.
 
Je n'ai pas encore beaucoup roulé en 450, j'ai effectué un entraînement ce matin (vendredi). Il n'y a pas vraiment d'objectif de résultat, c'est une occasion d'emmagasiner de l'expérience, de découvrir la catégorie et de venir rouler avec les meilleurs pilotes français sur ce beau circuit de Puech Rampant.
 
Et puis c'est clair que les fans français n'ont pas souvent l'opportunité de nous voir en France mis à part sur les GP, alors j'espère que les fans seront nombreux, ce week-end, à Castelnau.»
 
Benoît revenait sur l'étape mexicaine de dimanche dernier : «Tout juste rentré de ce quatrième Grand Prix au Mexique. Je n'ai pas fait le résultat que j'aurais voulu, pourtant la vitesse était là : avec une chute au premier tour de la deuxième manche, ce qui m'a empêché de concrétiser. Benoît, Paturel vise toujours le titre 2017…»
 
 
 
Le service communication national. 
 
 
Source photo : DDM 
Les pilotes favoris ce week-end sur l'épreuve de Castelneau-de-Lévis combattront avec les autres pilotes engagés, pour s'imposée sur ce terrain mythique du Tarn ! L'équipe nationale souhaite une bonne chance à tous les pilotes.

Les pilotes favoris ce week-end sur l'épreuve de Castelneau-de-Lévis combattront avec les autres pilotes engagés, pour s'imposée sur ce terrain mythique du Tarn ! L'équipe nationale souhaite une bonne chance à tous les pilotes.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :