C’est la lutte finale ce week-end à Ambert (63) pour tous les protagonistes du championnat de France d’enduro. Si Tarroux et Larrieu devraient être couronnés sans problèmes en E1 et E2, plus serrée sera la lutte en E3 entre Nambotin et Dumontier.

 

Pas le temps de se reposer pour la caravane de l’enduro français. Après l’épreuve de Requista qui a eu lieu il y a un peu plus d’ une semaine, les pilotes vont entamer dès aujourd’hui le repérage des spéciales de la finale du Championnat de France d’ Enduro 24MX.

 

C’est une finale magnifique qui s’annonce, dans un haut-lieu de l’enduro français, au coeur de l’Auvergne. Célèbre pour son fromage, la Fourme, qui a fait une partie de sa réputation, la jolie ville d’ Ambert regorge d’autres spécialités, dont la genèse a toujours été une histoire de passionnés. C’est le cas pour les courses d’enduro qui, grâce aux bénévoles du MC Livradois, rythment la vie de la sous-préfecture du Puy-de-Dome depuis maintenant des décennies.

 

Aucun titre de champion de France n’a été attribué avant cette finale, mais il est probable que le champagne soit sorti au terme de la première journée de course dans plusieurs catégories, tant il manque peu de points à certains pilotes pour obtenir leur sacre.

 

C’est le cas notamment de Jérémy Tarroux (Sherco) en E1 qui n’a que 3 points à scorer pour devenir champion de France et réaliser la saison parfaite. Sur un terrain qu’il connait bien et qu’il affectionne puisqu’il y a remporté la Rand’Auvergne cette année, ce ne devrait être qu’une formalité pour lui. Il faudra également que Julien Gauthier (Yamaha-B2R) et Jérémy Miroir (Husqvarna) restent bien concentrés le week-end prochain s’ils veulent conserver leurs second et troisième rangs respectifs. 

 

 

La suite de l'article sur le site de notre partenaire - Motoverte.com

 

 

 

Source Motoverte. 

Source photo :  © JM Pouget - Motoverte.

Source photo : © JM Pouget - Motoverte.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :