La Norvège met progressivement en place sur son réseau routier un ingénieux système d'éclairage qui ne fonctionne à pleine puissance que lors du passage d'un véhicule ou d'un piéton. Cette innovation oeuvre à la fois en faveur de la sécurité routière et de l'environnement. Explications.

 

 

Pour améliorer la sécurité routière et lutter contre le gaspillage énergétique, la France ne voit qu'au travers de politiques répressives comme l'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles non séparées. De cette manière, estiment nos chers dirigeants, la mortalité sur les routes devrait "mécaniquement" baisser et les rejets polluants aussi, puisque les véhicules rouleront moins vite...

 

Rappelons qu'à ce jour, aucune étude ne prouve scientifiquement les bienfaits réels de cette mesure défendue avec ferveur par le premier ministre Edouard Philippe et que le gouvernement refuse de divulguer les résultats de son expérimentation !

 

Que la lumière soit... seulement si besoin !


Heureusement, d'autres pays ont une vision différente : certains investissent notamment pour améliorer la sécurité de leur réseau routier, domaine honteusement laissé à l'abandon en France depuis une dizaine d'années. La municipalité norvégienne de Hole, près d'Oslo, a ainsi remplacé son classique éclairage routier par un système innovant capable d'adapter son intensité lumineuse en fonction de la circulation.

 

 

 

Une très bonne initiative norvégienne et cela serait une bonne solution que de gaspiller l'argent publique dans le rachat de nouveaux panneaux 80 km/h.

Une très bonne initiative norvégienne et cela serait une bonne solution que de gaspiller l'argent publique dans le rachat de nouveaux panneaux 80 km/h.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :