La gestion physique sera la clé de cette deuxième journée en marathon pour les motards, dont les bras ne seront pas épargnés par les centaines de virages et les passages caillouteux à encaisser. Dans cette journée à rallonge pour les équipages autos et camions, la lecture minutieuse du road-book sera la seule garantie pour ne pas jardiner dans les rios. 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :