L’heure est à la célébration, pour les vainqueurs des différentes catégories mais aussi pour tous les aventuriers qui achèveront le parcours de la 40e édition, dans l’une des villes du monde où la passion pour les sports mécaniques est la plus forte. Avant d’y savourer un « Fernando », le surnom que donnent les Cordobeses au cocktail national, il faudra d’abord traverser une trentaine de rios. Autant de pièges qui exigeront de maintenir jusqu’au dernier kilomètre un haut niveau de vigilance. 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :