Spécificité du jour : les motos et quads d’un côté, les autos et camions de l’autre, débuteront leur course au petit matin sur les deux tronçons de spéciale au programme. Ce sont donc les équipages qui feront en premier connaissance avec le sable de Tanaca, enchaînant par exemple des montagnes de dunes sur une trentaine de kilomètres. Pour tout le monde, la liaison pour rallier Arequipa sera longue. Et l’arrivée au bivouac potentiellement tardive. 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :