Des feux anti-brouillards autorisés hors des villes

 

Les feux de jour obligatoires sur les voitures récentes ont noyé les motards dans le flot de la circulation. Ce n’est pas une vue de l’esprit : même l’IFSTTAR l’a confirmé dans une étude très complète nommée AVIMOTO et que nous avions détaillée. Dès lors, comment rendre les deux roues plus visibles quand leurs phares ne peuvent plus être distingués parmi ceux des voitures ? La réponse semble évidente :

 

« Autoriser l’allumage de jour, en dehors des périodes de faible visibilité et hors agglomération, des feux de brouillard pour les motocyclistes. »

 

Si l’idée semble louable, elle pose un problème évident : pour se distinguer dans la pollution lumineuse, on ajoute du bruit au bruit. De là à ce que, dans 15 ans, on demande à porter un gilet jaune pour être mieux vu quand tout le monde roulera avec les anti-brouillards…
De même, le risque est de devoir multiplier les phares pour se détacher dans la masse, poursuivant une logique de course à l’armement.

 

 

Bottes et airbag vivement conseillés

 

Après plusieurs remarques gouvernementales à propos du manque de protection des motards, on sera peu étonnés de voir que le port d’un équipement plus complet est conseillé. Et pas des moindres :

 

« Encourager le port de bottes et d’une protection gonflable de l’ensemble thorax/abdomen (airbag) certifiés CE à moto, en développant les partenariats avec les moto-­écoles afin d’accoutumer les futurs conducteurs au port de ces équipements durant l’apprentissage de la conduite. »

 

Ce n’est pas une obligation mais une incitation. Au long cours puisque l’idée semble être de faire entrer dans les mœurs des nouveaux utilisateurs qu’il faut porter un équipement complet. Mais certains risquent de grincer des dents en imaginant l’obligation arriver silencieusement. Car si la norme définitive pour les bottes existe, celle sur les airbags est toujours en attente, la France ayant déposé une opposition formelle. A suivre et surveiller…

 

De manière sans doute égoïste, on aurait aimé voir arriver un projet de sensibilisation aux motards dans la formation des automobilistes, toujours trop peu formés à la présence des motos. Cela serait sans doute plus efficace à long terme que la multiplication des phares.

 


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :