Le gigantesque stade couvert AT&T d’Arlington, au Texas, a encore vu des rebondissements dans un championnat décidément couru par élimination. Après Roczen, absent pour 6 à 8 semaines, c’est au tour de Barcia de se blesser à la main et de déclarer forfait, tandis que Tomac revient en forme pour gagner sa finale devant Musquin. 

 

Essais : Aux essais qualificatifs, Tomac se montre le plus rapide sur cette piste technique à la texture argileuse et plutôt souple. Mais les autres ne sont pas loin. On note surtout le travail de Marvin Musquin dans les whoops. Il les dribble à tous les tours, alors que Anderson saute et que Webb passe en roue arrière…


 

 


                     
Le gigantesque stade couvert AT&T d’Arlington, au Texas, a encore vu des rebondissements dans un championnat décidément couru par élimination. Après Roczen, absent pour 6 à 8 semaines, c’est au tour de Barcia de se blesser à la main et de déclarer forfait, tandis que Tomac revient en forme pour gagner sa finale devant Musquin. 

 

Essais : Aux essais qualificatifs, Tomac se montre le plus rapide sur cette piste technique à la texture argileuse et plutôt souple. Mais les autres ne sont pas loin. On note surtout le travail de Marvin Musquin dans les whoops. Il les dribble à tous les tours, alors que Anderson saute et que Webb passe en roue arrière…

 

 

 

Bataille intense entre Musquin et Webb lors de la heat 1 (Photo Olivier de Vaulx)

 

 

Heats : La première heat est, osons le jeu de mot, vraiment chaude. Ça commence avec une chute de Barcia, pourtant en tête, dès le premier tour. Il se casse la main, c’est fini pour lui. Parti 3ème, Marvin Musquin se fait block-passer par Weston Peick. Il chute, remonte et repart juste devant Cooper Webb. On assiste alors à un duel d’une intensité juste incroyable entre les deux hommes. Chaque virage est l’occasion de serrer l’adversaire, chaque série de whoops est prise à 110%, les sauts donnent lieu à des échanges de regards… On craint un moment que les deux pilotes ne se mettent par terre, mais Marvin finit par se détacher et passe la ligne avec quelques longueurs d’avance. Dans le public, personne n’a regardé Peick remporter la heat devant Bowers et Seely. La seconde heat est moins intéressante, puisque Tomac prend le large d’entrée de jeu, Anderson n’ayant que Wilson à passer pour assurer une seconde place.

 

Troisième semaine consécutive pour Blake Baggett sur le podium

(Photo Olivier de Vaulx)

 

 

Finale

 

La finale n’aura pas l’intensité des heats. Ce n’est pas la faute d’Anderson, second derrière Tomac auteur du holeshot, et qui couche sa Husqvarna dans un virage au troisième tour. Il repart septième et entame une belle remontée. Mais devant, la Kawasaki numéro 3 a la voie libre. Marvin Musquin, second, ne peut que suivre, sans espérer rattraper Eli, qui enchaîne les tours en 49 secondes.

 

Pendant ce temps, Anderson remonte, mais les autres ne se laissent pas faire. Il lui faut 4 tours pour passer Peick, 4 pour doubler Webb. Après avoir buté sur la Suzuki de Weston Peick, il revient en deux tours sur Seely, et a besoin d’encore deux tours pour s’offrir le pilote Honda HRC. Le podium semble à sa portée mais Baggett a pris l’habitude des troisièmes places et ne s’en laisse pas conter.

 

En passant la ligne en vainqueur incontesté, même si Musquin est revenu en fin de course, Tomac fait une belle opération et revient 10e du championnat. Marvin Musquin est 4e et peut encore y croire, d’autant que son épaule va mieux, qu’il s’améliore progressivement dans les whoops, et que les courses de la côte Est, plus techniques, lui conviennent. Reste que Anderson a 36 points d’avance sur le second, Seely, et qu’il peut aujourd’hui commencer à gérer un peu…

 

Troisième victoire pour Eli Tomac qui remonte à la 10ème place du classement

(Photo Olivier de Vaulx)

 

 

Résultats 450 SX – Round 7 – Arlington

 

Eli Tomac – Kawasaki
Marvin Musquin – KTM
Blake Baggett – KTM

Jason Anderson – Husqvarna
Cole Seely – Honda
Cooper Webb – Yamaha
Weston Peick – Suzuki
Dean Wilson – Husqvarna
Broc Tickle  – KTM
Justin Brayton – Honda

 

Classement provisoire SX 450

 

Jason Anderson – 160 points
Cole Seely – 124
Blake Baggett – 120
Marvin Musquin – 119

Weston Peick – 114
Justin barcia – 113
Justin Brayton – 112
Ken Roczen – 102
Broc Tickle – 96
Eli Tomac – 90

 

Chad Reed finit 15è ce soir, mais il a surtout égalisé le record de Mike Larocco, avec 227 départs !  (Photo Olivier de Vaulx)

 

 

 

Source infos et photos : Motoverte.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :