Accord sur les thématiques défendues ? Implication dans les actions ?


Le bureau national vous dévoile son rapport avec l'association

 

 

 

Romuald, JournalisteJean-Luc, ReporterYves, Journaliste
Je ne partage pas forcément toutes les opinions de la FMF, mais son rôle est indispensable dans la communauté motarde, ne serait-ce que pour rassembler les différentes voix. Au delà des manifs, l'asso assure de très nombreuses actions de formation, d'alerte et de sensibilisation au niveau local ; le gros du travail passe par ce mouvement constructif, même si c'est son rôle d'opposition qui est le plus souvent mis en avant.Essentielle. Je le répète souvent ici et ailleurs, la FMF est l'unique organisation de représentation et de défense des motards. Indépendante, l'association repose sur la volonté tenace de ses bénévoles dont l'engagement est admirable d'abnégation : WE de permanence, organisation des événements, manifs, ballades, le tout dans la quasi indifférence d'une majorité de ceux pour qui ils se mobilisent : les motards… On peut critiquer, c'est facile, on pourra toujours déplorer des comportements outranciers dans les défilés, la Fédé a beaucoup évolué. Devenue plus unis, elle raisonne plus efficacement ses positions. Dès lors, à chacun de mesurer son propre engagement à l'aune de sa passion pour LA moto et non pour sa moto…Evidemment que la FMF est essentielle, car c'est une des rares voix dissonantes dans un espace médiatique trusté par les Perrichon, Got et tocards du même acabit, parmi lesquels Barbe et son dossier tellement mal ficelé qu'il s'est fait flinguer au Sénat. Néanmoins, je trouve que la FMF est un peu trop arcboutée sur ses réflexes de manifs, qui ne mobilisent plus comme avant. L'époque a changé : les jeunes ont bouleversés la fédération, c'est vraiment connoté années 2018. La FMF pourrait peut-être encore plus se mobilisé et entrer dans une autre forme de jeu, avec de vraies actions de lobby entreprises par des avocats et des profils similaires aux personnes qu'il faut convaincre. Et puis, malgré les actions de la FMF, je trouve quand même que l'espace des libertés se réduit assez violemment, entre les gilets jaunes, les éthylotests, la mascarade sur les gants, le permis A2 pour tous, la répression routière, la limitation à 80 km/h.

                                                                                                   Sylvie, Journaliste spécialiste moto

J'ai été contente le jour où la FMF a changé son Colère par Citoyen, mot que l'on voyait sur son nouveau logo; avant de revenir à la colère. La colère rime effectivement avec rupteur dans les manifestations. Et je ne suis pas sûre que la colère soit nécessaire pour agir et se faire entendre, en tout cas pour remplacer le bruit par la voix. Pour autant, elle est utile et doit être soutenue de façon intelligente.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :