" /> Marvin Musquin encore magistral ce week-end à Minneapolis (SX US 2018) - Fédération des Motards de France
Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par Le service communication de la FMF


L’épreuve de Minneapolis, au format Triple Crown, a vu 3 vainqueurs de finale différents mais c’est Tomac qui s’offre le général, sa septième victoire cette saison. L’épreuve aura aussi été marquée par une suspicion de dopage, le premier depuis JS7…

 

 

La neige qui tombe sur la parking n’a pas étouffé l’affaire : Le pilote KTM RedBull Broc Tikle est suspendu suite à un contrôle positif des échantillons prélevés lors du SX de San Diego. Si KTM entend faire appel, demandant l’examen du second échantillon, Roger De Coster admet qu’une réunion aura lieu dès lundi avec Tickle et Baker. Bref, ça commence fort… Un peu plus tard, aux essais, Tomac remporte la pôle sur un beau circuit, technique et disposant de deux grosses séries de whoops. Malcolm Stewart, second devant Marvin Musquin,  première surprise d’une soirée qui n’en manquera pas, du fait du format Triple Crown qui voit les pilotes s’affronter sur trois finales…

 

Justin Barcia de retour en piste a pris de bons départs @VitalMX

 

 

1ère finale :


Eli Tomac s’offre le holeshot devant Jason Anderson, Justin Barcia et Marvin Musquin. Mais alors qu’on s’attend à un beau duel entre Tomac et Anderson, le pilote Kawasaki part seul en tête sans que la HVA porteuse de la plaque rouge ne soit jamais en mesure de la rattraper. On espère alors que Musquin va venir chatouiller le leader du championnat, mais le français est à la peine, aussi bien dans les whoops que dans certains virages, chutant même en glissant de l’arrière. Il termine à une décevante – et incompréhensible – 7ème place pour cette première finale. Barcia termine donc sur le podium pour son retour de blessure, tandis que son coéquipier Cooper Webb quitte lui le stade avec une cheville abimée.

 

Après une 1ère finale loupée, Musquin se ressaisit et remporte la deuxième @SupercrossLive

 

 

2ème finale :

 

Justin Brayton prend le holeshot devant Blake Baggett et Marvin Musquin. On y croit un peu jusqu’à ce que Marvin sorte du circuit en élargissant un virage, tapant des bottes de paille. On se concentre alors sur Jason Anderson, remonté troisième et qui revient sur les deux hommes de tête. Il passe Baggett au 5ème tour, et se rapproche de Brayton. Trois tours plus tard, Jason porte une superbe attaque dans une section rythmique, mais se loupe en virage au moment du dépassement. Le temps de revenir en piste, il a perdu plusieurs places et tout espoir de victoire. C’est le moment que choisi Marvin Musquin pour se mettre en mode attaque. Au terme d’un duel viril avec Weston Peick, il revient sur Brayton, et se met en posture d’attaquer, avant de sortir une nouvelle fois de la piste ! Mais cette fois, Marvin se ressaisit immédiatement et revient sur le pilote Honda pour le passer dans les whoops. Marvin l’emporte donc devant Brayton et Peick, Tomac 4e et Anderson 6e ayant quelque part loupé leur course. Tout est jouable pour le français en troisième manche !

 

Brayton a fait de belles manches mais sans refaire le coup de Daytona @SupercrossLive

 

 

3ème finale :


Après un holeshot de Cunningham, Brayton part encore une fois devant, suivi de Tomac et Anderson. Jason passe rapidement Eli et s’attaque à Justin. Le vainqueur de Daytona n’a pas la vitesse pour s’éloigner mais sait bouchonner, résistant au leader du championnat. Celui-ci, empruntant les mêmes lignes extérieures que les 250 et que Musquin à la manche précédente, passe Brayton et s’envole seul en tête. Derrière, Tomac et Musquin se retrouvent à klaxonner derrière le pilote Honda, qui les ralentit plusieurs tours. Musquin utilise alternativement les lignes extérieures et intérieures jusqu’à passer sur une erreur de Brayton, Tomac dans sa roue. A ce moment de la course, Anderson a huit secondes d’avance. Pour Musquin, il s’agit d’engranger un maximum de points et de ne pas laisser passer Tomac. Mais le français va faire mieux, collant plusieurs secondes à Eli et passant la ligne d’arrivée à seulement 3 secondes d’Anderson. A noter que Cédric Soubeyras, 16e des deux premières manches, s’offre la 14e place à la dernière manche.

 

Eli Tmac aura donc été le plus régulier et remporte le général, ainsi que le premier titre de Champion Triple Crown. Anderson et Musquin, qui ont tous deux raté une manche, n’ont pas fait aussi bien. Le pilote HVA reste très confortablement installé en tête du championnat avec 39 points d’avance sur le français. Avec 3 courses à disputer, les chances de Marvin s’amenuisent sérieusement. A New-York, il faudra gagner !

 

Jason Anderson n’a pas fait de cadeaux en 3ème manche @Vital

 

 

 

Résultats Minneapolis SX 450 (format Triple Crown):

 


Classement général SX 450 après Minneapolis : 

 

Adhésion en ligne ! Nouveau en 2021

 

Court métrage "Off Tack"

Film "Off Tack"

Motocross: vitesse, dévouement, adrénaline. 

Lien sur la vidéo sur Vimeo

Hébergé par Overblog