Je sais bien que le SSP ce n’est pas le WSBK et encore moins le MotoGP mais c’est un championnat mondial de vitesse et les victoires (Cluzel en est à sa troisième) voire un titre (Mahias en 2017, en 2018 Cluzel est deux points derrière le leader Cortese), quand c’est français et que c’est de la vitesse, ça se compte encore sur les doigts…

 

Cluzel et Cortese en baston totale

 

Cluzel combattant magnifique

 

Bref, dans cette catégorie archi disputée qu’est le SSP, Cluzel, qui était trois aux qualifs de la veille, derrière l’Allemand Cortese et le Suisse Krummenacher, a pris la bonne option en partant en tête et en résistant roue dans roue à Cortese et de bout en bout de la course.

 

Bien entendu, les deux motos ont fini par se toucher, mais je l’ai dit ces courses sont très dures, les écarts minimes entre les pilotes, une bousculade ici c’est un fait de course, on n’est pas dans cette cathédrale de moralité que Dorna tente de faire régner en MotoGP, vouloir éviter les accrochages en sports mécaniques, c’est un peu une station service qui ne vend pas d’essence…

 


Bon, Cluzel est donc deux poinbts derrière le leader Cortese, la prochaine manche aura lieu à Misano début juillet, les SSP ne vont pas à Laguna Seca avec le WSBK.

 


Petite révolution en ce moment d’ailleurs en WSBK, après un doublé de la Yamaha de van der Mark en Angleterre, c’est un doublé Yamaha ce dimanche, première victoire de Lowes, et les deux Kawa se sont accrochées pour essayer de les reprendre, Melandri s’est mis au tas et Van, der Mark est devant Sykes au général…

 


Le WSBK va finir par redevenir ce qu’il était, c'est-à-dire fascinant, avant que Dorna reprenne le truc et écrive un règlement donnant les titres à Kawasaki et ses motos d’usine.

 


Ici tout changement est salutaire, bravo à Yamaha pour sa persistance !

 

Doublé Yamaha et première victoire de Lowes en WSBK

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :