Le nombre de tués sur les routes de France métropolitaine a baissé de 8,4% en mai 2018.

 

 

 

 

Selon les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), la mortalité sur les routes de France a fortement baissé en mai 2018. Le mois dernier, 272 personnes ont perdu la vie sur les routes de métropole, soit 25 de moins qu’en mai 2017 (-8,4%).

 

Les autres indicateurs de l’accidentalité routière apparaissent également en baisse. Le nombre d’accidents corporels est de 4.918 contre 5.112 en mai 2017 soit 194 de moins (-3,8%). Le nombre de blessés est lui passé de 6.367 en mai 2017 à 6.250 un an plus tard (117 de moins, -1,8%), tandis que le nombre de personnes qui ont dû être hospitalisées plus de 24 heures est de 2.116 contre 2.494 en mai 2017 (378 personnes de moins, -15,2%).

 

Selon l'ONISR, 20 personnes ont également perdu la vie sur les routes des Outre-mer en mai 2018, ce qui représente 4 de plus qu'en mai 2017.

 

Le décret sur les 80 km/h est paru

 

Ces chiffres, qui confirment la tendance à la baisse de la mortalité routière amorcée en 2017 après trois années consécutives de hausse, tombent alors que le décret officialisant l'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur le réseau bidirectionnel sans séparateur central vient d'être publié au Journal Officiel. La mesure, très contestée et qui a fait l'objet d'un recours devant le Conseil d'État, entrera donc bien en vigueur le 1er juillet prochain. Selon la Sécurité routière, elle est censée sauver près de 400 vies chaque année.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :