Samedi dernier, le SX Tour 2018 a débuté de fort belle manière à Clermont-Ferrand, devant 14 000 fans massés dans l’enceinte du stade Marcel-Michelin. La saison 2018 est bien lancée, et elle s’annonce passionnante. La FMF analyse les performances des principaux animateurs du championnat.

 

 

 

SX2 > Thomas Do : Vice-champion de France 2017, Thomas n’a pas manqué son ouverture de championnat. Pourtant à court de roulage SX, pour la première fois de la saison au guidon d’un Suzuki JPM avec laquelle il n’avait roulé que quelques heures, le Sudiste est monté en puissance toute la journée. Après une ½ finale moyenne, il s’est offert la première finale de l’année avec autorité en dominant le pack de bout en bout. Il portera la plaque rouge le 14 août prochain à La Tremblade.

 

> Kylian Auberson : De retour en SX Tour au guidon de sa KTM, le pilote suisse étai l’un des plus rapides. Dans le rythme toute la journée, il s’est offert un beau come-back en finale après un départ moyen. Habitué du SX US 250 West coast, Kylian a bien évidemment la vitesse pour s’imposer. Reste à savoir s’il s’alignera au départ de toutes les épreuves du championnat.

 

> Yannis Irsuti : Passé chez Kawasaki Bud Racing quelques semaines après son retour des USA, le champion de France 2017 a connu une ouverture délicate. Auteur de la pole aux essais, il a confirmé en ½ avant d’être déclassé de cinq places après avoir sauté un saut sous drapeau rouge. Vainqueur du repêchage, il est parti dans le top 10 de la finale avant de revenir se battre pour le podium. Victime ensuite d’un gros crash, il n’a pu faire mieux qu’une 13e place. Pour sa première sortie en SX avec la KX-F, le Sudiste était déçu, mais loin d’être abattu.

 

 

 

Arnaud Aubin : Champion de France outdoor 2017, Arnaud Aubin a plutôt bien géré son premier SX de l’année. Actuellement en lutte pour le titre Élite MX2, le pilote Suzuki Amexio manquait de roulage en supercross. Quatrième de la finale, il a parfaitement limité la casse en prenant de bons points. Le Normand est un candidat au podium final. (Photo : K.François).

 

> Adrien Escoffier : De retour en SX2 après deux ans en 450, Adrien Escoffier a prouvé qu’il pourrait avoir son mot à dire en 2018. Très solide au guidon de la Honda SR officielle, il menait la finale avant de chuter et de terminer cinquième. Pour sa première course en France cette année, il était dans le rythme.

 

> La belle surprise : Troisième de la finale, Lucas Imbert est la belle surprise de ce premier round. De retour en 250, le pilote KTM Moto 17 a très bien roulé toute la journée. Solide comme un roc, il n’a pas volé son top trois. S’il continue comme cela, il aura son mot à dire cette saison. Au passage notez aussi la belle finale de Pierre Lozzi qui démarre 2018 positivement.

 

> Les déceptions : Deux hommes n’ont pas pu s’exprimer comme ils le souhaitaient. Rapide aux chronos, Florent Richier a connu ensuite quelques soucis mécaniques. Dixième de la finale, le double champion 2016 aura à cœur de faire mieux dans les semaines à venir. Lui aussi en manque de roulage SX et toujours concentré sur la saison MX, Anthony Bourdon s’est offert la 7e place. Le pilote HVA, excellent l’an passé avant de se blesser devrait monter en puissance dans les semaines à venir. (Photo : K.François).

 

 

Le champion au rendez-vous !


SX1 > Cédric Soubeyras : Double champion en titre et attendu au tournant après ses neufs finales consécutives en championnat US, le pilote Suz JPM n’a pas déçu. Vainqueur de la première finale de l’année après avoir doublé ses principaux rivaux, Soub’ a confirmé son statut de patron. Il reste l’homme à battre tout en ayant bien conscience qu’il n’aura pas la tâche facile. Car derrière, ses poursuivants ne sont pas loin, à commencer par le duo Ramette/Aranda.

 

 

Thomas Ramette : Blessé à la finale de Las Vegas début mai, touché aux ligaments du genou, Ramette avait prévu initialement de revenir en course fin juillet. Finalement, avec seulement deux petits jours de roulage dans la semaine, le pilote Suz SR75 s’est pointé à Clermont pour tenter de limiter la casse. Il a fait bien mieux. Longtemps leader de la finale, il n’a cédé que dans les dernières secondes pour s’offrir la deuxième place. Si son genou se remet bien, il peut avoir de grandes ambitions en 2018.

 

> Greg Aranda : De retour en SX après s’être blessé l’an passé à Montpellier, le pilote Kawa SN a retrouvé tout son potentiel. Après un début de finale marqué par des erreurs, Greg a trouvé son rythme pour échouer sur les talons des deux riders Suzuki. Affûté et motivé, Aranda is back !

 

 

 

Xavier Boog : Comme bien souvent, le pilote Honda SR a fait le job. Actuellement en tête de l’Élite MX1, son objectif numéro un de la saison, XB ne s’est pas beaucoup entraîné en SX, ce qui ne l’a pas empêché de bien rouler. Quatrième de la finale après un départ moyen, il faudra compter sur lui dans les mois à venir.

 

> Valentin Teillet : Comme ses collègues de l’Élite, VT manque de roulage en SX. Blessé l’an passé, le Vendéen a signé son retour par un top cinq prometteur. Il lui reste deux mois pour s’affûter en vue de La Tremblade.

 

 

Fabien Izoird : Vainqueur de sa ½, l’officiel Honda SR a glissé dans un virage en tout début de finale. Reparti très loin, il échoue finalement à la septième place. Sans cette petite erreur, il se serait probablement battu pour le podium. Le sextuple champion de France s’est bien préparé ces derniers mois et peut avoir de l’ambition en dépit de ce petit contretemps. (Photo : K.François)

 

 

Calendrier

 

> 14/08 : La Tremblade

> 01/09 : Brienon

> 7-18/11 : Paris

> 23-24/11 : Lyon

> 30/11-01/12 : Genève

> 15-16/12 : Amnéville

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :