" /> Une journée encore folle pour l'équipe de France aux ISDE 2018 - Fédération des Motards de France
Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par Le service communication de la FMF

La quatrième journée des ISDE n’a pas permis aux Bleus de confirmer l’embellie constatée mercredi. Les pilotes de l’Équipe de France ont souffert sur un terrain bien différent de celui qu’ils pratiquent habituellement. A deux jours de la fin de la compétition, seuls les Juniors ont un pied sur le podium.

 

 

TROPHÉE JUNIOR : UN PODIUM À DÉFENDRE

 

Sur le podium dès la première journée des ISDE, les Juniors défendent âprement leur bien face aux pilotes Chiliens : « Nos pilotes ont un peu de mal sur ce type de terrain, qui est poussiéreux, sablonneux et qui comporte beaucoup de dévers fuyants, des conditions qu’on ne trouve pas en Europe. C’est un type de sol sur lequel les Américains et Italiens sont habitués et ils sont forts et réguliers. Tout est une question d’expérience.

 

De notre côté, nos pilotes chutent beaucoup trop souvent. Ce n’est pas dramatique en soi car ils sont là pour apprendre et engranger de l’expérience mais ce qui nous pénalise c’est la grosse chute qu’a subi Hugo Blanjoue mardi ; il a été sonné et roule diminué, avec des troubles de la vision. On ne peut pas se battre à armes égales avec les autres équipes et chaque soir on croise les doigts pour que Hugo passe une bonne nuit et qu’on puisse défendre ce podium » analyse Pierre Marie Castella, l’Entraîneur en charge de l’Équipe des Juniors. Pour la troisième journée consécutive, Theo Espinasse signe la meilleure performance du trio, se classant 25ème devant David Abgrall 36ème et Hugo Blanjoue 43ème. Les Juniors sont troisièmes du provisoire et comptent un peu moins d’une minute d’avance sur les Chiliens.

 

TROPHÉE FÉMININ : EN LUTTE POUR UN SCRATCH

 

 

 

 

Pour sa première expérience des ISDE, l’ex-crosswoman Livia Lancelot ne cesse de monter en puissance, terminant encore une fois sur le podium du jour chez les Féminines. Avec un troisième temps scratch depuis le début de la compétition, elle termine la journée à moins de douze secondes de l’Australienne Tyla Jones et a encore deux jours pour atteindre son objectif qui est de remporter une journée. Avec Valérie Roche 14ème aujourd’hui, et Audrey Rossat 19ème, les filles sont actuellement quatrièmes de l’épreuve à neuf minutes de la troisième marche du podium.

 

 

 

TROPHÉE MONDIAL : LES BLEUS MARQUENT LE PAS

 

 

Après leur belle journée de mercredi, on pensait que les pilotes Trophée étaient enfin entrés dans la course mais ils ont marqué le pas sur des spéciales glissantes et défoncées. C’est Christophe Charlier qui a été le plus véloce du groupe, signant un 11ème temps scratch devant Loïc Larrieu 16ème et Christophe Nambotin 20ème, le résultat de Thomas Dubost 32ème étant le joker du jour. Bien que ces résultats soient en retrait de leurs précédentes performances, nos mousquetaires sont loin de baisser les bras. Fred Weill, l’Entraîneur National : « Actuellement quatrièmes à un peu moins de trois minutes des Italiens, les Bleus doivent réussir une grosse performance pour espérer monter sur le podium. »

 

Trois spéciales sont au programme de la journée de vendredi, chacune d’elle étant à parcourir deux fois ; l’une d’elle a déjà été utilisée mercredi et jeudi et les deux autres sont nouvelles. Cette cinquième journée est la dernière avec des spéciales, la sixième journée étant réservée au motocross final.

 

Source infos et photos : Autonews

Adhésion en ligne ! Nouveau en 2021

 

Court métrage "Off Tack"

Film "Off Tack"

Motocross: vitesse, dévouement, adrénaline. 

Lien sur la vidéo sur Vimeo

Hébergé par Overblog