Pages

Publié par Le service communication de la FMF

L’ouverture du Championnat de France de Trial 2019 se déroulait ce week-end pour la première fois sur le domaine Saint-Savournin à Lançon-Provence (13).

 

 

Organisée par le Moto-Club Toulonnais, cette manche inaugurale fut un succès total avec 120 pilotes recensés en Provence. Pour ne rien gâcher, une météo estivale a accompagné toute la journée un public très nombreux sur de belles zones à l’accessibilité remarquable.

 

Dans la catégorie reine des « Elites », Benoit Bincaz (Beta) a d’emblée mis la barre très haut, ne concédant que deux échecs sur un parcours pourtant très sélectif. Son dauphin de la journée, Alexandre Ferrer (Sherco), n’a pu le contrer, lui qui revient d’une blessure hivernale. Il concédait au soir de l’épreuve 17 points au pilote Beta ce qui n’atteignait cependant pas sa satisfaction. Car au regard de son manque de préparation, Alexandre jugeait sa performance plus qu’honorable.

 

Le troisième homme de cette belle journée de Trial est bien connu de tous, c’est Loris Gubian (GasGas) qui a fait parler sa grande expérience. Loris devance son coéquipier chez GasGas, Téo Colairo et deux pilotes espagnols venus dans le Sud parfaire leur préparation, Aniol Gelabert (Scorpa) et Marc Riba (TRRS). Mauvaise journée en revanche pour Kieran Touly (Scorpa) qui a lourdement chuté sur la zone 3 du premier tour et qui fut contraint à l’abandon.

 

Chez les Filles, la Championne en titre Laurie Ehrhart (Sherco) a préféré s’engager aux côtés des garçons en catégorie S2 pour affronter un parcours plus difficile. Un choix qui a rendu le championnat très ouvert et qui a vu Lenna Volpe (Sherco) s’imposer devant Marine Aurieres (GasGas) et Naomie Monnier (Beta).
 

La suite de l'article sur le site de la FFM 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :