Organisée en avant-première des 12 Heures de Magny-Cours, et chapeautée par la Fédération Française de Motocyclisme la 2ème manche du Championnat de France de Vitesse Féminin – Women’s Cup se tenait le dernier week-end de mai à Magny-Cours.
 

 


Des pilotes déjà au taquet lors des essais libres et une entraide exceptionnelle

 

 

Les essais libres du jeudi 23 mai furent assez courts pour les pilotes de la Women’s Cup qui ont dû se mettre dans le bain direct pour les essais qualificatifs du vendredi. Après une première séance le matin, c’est un drapeau rouge qui arrêtera la séance de l’après-midi alors que les pilotes venaient de s’élancer dans leur 5ème tour et que le rythme des essais était déjà bien lancé pour les pilotes.

 

 

 

 

En effet, un accrochage entre Pauline Clopt #188 et Virginie Delafolye #50 au Virage Imola entrainera les deux pilotes au sol. Virginie malgré de bons chronos devra malheureusement faire forfait suite à une luxation de l’épaule. Pauline quant à elle pourra prendre le départ des qualifs le vendredi, ceci grâce à une superbe entraide dans le paddock et un travail durant la nuit qui permettra de lui réparer le carénage de sa moto.

 

 

 

D’un autre côté, Sandrine Desreux #69 qui, malgré ses efforts pour remonter une moto suite à sa grosse chute au Mans, sera suivie par la malchance puisque sa boîte de vitesse explosera lors de cette deuxième séance d’essai. Cette fois-ci encore, l’entraide des paddocks de la Women’s Cup sera au rendez-vous puisqu’une moto fut récupérée et tout juste préparée afin qu’elle puisse prendre part à la 2ème séance des essais qualificatifs après le passage aux Vérifications Techniques.

 

La suite de l'article sur le site de la FFM 

 

Photos : Philippe RIO 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :