Pablo Quintanilla a rempli son rôle et attaqué au maximum pour signer une victoire d’étape insuffisante pour réellement menacer Ricky Brabec en tête du rallye.

 

 

L’essentiel


Pablo Quintanilla n’aura aucun regret. Le Chilien aura tout fait pour bousculer et mettre en danger Ricky Brabec avec sa deuxième victoire en trois jours, quelques secondes devant un Matthias Walkner décomplexé. Mais le leader du général conserve une confortable avance avant de se présenter pour l’ultime journée du rallye, tout comme Ignacio Casale qui laisse à Rafal Sonik les honneurs de la victoire d’étape en quads. 

 

 

La réaction du jour


Ricky Brabec : « Aujourd’hui, c’était de la défense. J’ai roulé à 70 %, juste pour préserver à la fois la machine et le bonhomme. Je suis content d’être là, et maintenant je pense surtout à rejoindre la ligne d’arrivée. Demain ça peut être un grand jour, je veux juste rester sur ces ondes positives ».

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :