C'est la conférence de presse du Gouvernement que des nouvelles mesures dure ont eu lieu pour lutter contre la pandémie du COVID-19 selon le décret 2020-1262 parue le 16 octobre 2020 qui interdisse malheureusement les rassemblement de plus de six personnes. 

 

 

La FFM à mis tout en œuvre pour alerté les autorités sur les conséquences de ses décisions subite pour les clubs et la Fédération. Le Ministère des Sports et de l'Intérieur ont été entendu à ce sujet. 

 

Nous avons eu un communiqué de la FFM concernant les mesures qui exclu hélas les activités sportives en pleine aire t'elle que le motocyclisme qui emprunte la voie publique. 

Les épreuves sportives motocyclisme qui doivent avoir lieu sont annuler par les autorités préfectorales. 

 

  1. Epreuve de Championnat de France 24MX d’Enduro - Le Luc en Provence (83) - Moto-Club du Var
  2. Epreuve de Championnat de France Enduro à l’ancienne - Vorey sur Arzon (43) - Moto-Club de l’Emblavez
  3. Epreuve de Trophée de France des classiques de trial - 3 jours de la Truyère - Entraygues/Truyère (12) - Trial Club Saint Mamet 

 

 Les mesures prises ne concerne pas les compétitions dans les milieux fermés sur circuit clos. 

 

Hormis le fait de prendre des mesures impérieuse pour réduire le nombre de circulation du virus et lutter contre la propagation du COVID-19, la FMF tient à dénoncer cette mesure soudaine et très brutale, d'autant que les clubs organisateurs se plient en quatre pour faire respectée les gestes barrières mais aussi les protocoles sanitaires déjà très compliquée à mettre en œuvre. 

 

La mise en péril de notre sport et d'ores est déjà bien engagé, c'est les adhérents, licenciés et aussi les clubs qui perdent énormément d'argent, de temps dont les partenaires aussi sont engagés dans cette politique. Nous avons eu la FFM qui se dit pleinement engagé dans ce processus afin de pouvoir le maximum pour sauvé le sport motocyclisme. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :