" /> Les motos bruyantes ? - Fédération des Motards de France
Fédération des Motards de France

Fédération des Motards de France

Site officiel de la Fédération des Motards de France.

Publié le par Le service communication de la FMF

Le bruit des véhicules irrite. Les motos sont les premières à faire l’objet de plaintes. La commission de l’environnement exige maintenant du Conseil des ministres qu’il prenne des mesures. Faut-il notamment limiter le bruit des motos à 95 décibels et introduire des radars acoustiques? 

 

 

 

Le bruit du trafic dérange un nombre croissant de personnes et ce n’est pas acceptable qu’elles en souffrent juste pour le plaisir de quelques-uns. Par ailleurs, ce type de véhicule annule l’effet des mesures et des infrastructures de protection contre le bruit qui sont particulièrement coûteuses, mais qui fonctionnent bien pour des véhicules normaux. Au final, on est donc face à un comportement très antisocial.

 

Cette mesure devrait susciter beaucoup de sympathie surtout le long des cols de montagne au trafic intense. Si elle échoue au niveau national, il se pourrait bien que quelques cantons introduisent une telle interdiction.

 

Les radars acoustiques sont une mesure judicieuse pour attraper les motards ou les automobilistes qui ne se conformeraient pas à une interdiction de rouler ou qui auraient illégalement manipulé leur véhicule pour faire encore plus de bruit.

 

Des radars sonores et une interdiction de rouler pour les motos trop bruyantes sont des très bonnes mesures qui permettraient de rapidement améliorer la situation. Cela étant, les motos sont en général plus bruyantes que les voitures. Il serait donc judicieux que les fabricants passent rapidement à la moto électrique. Celle-ci génère beaucoup moins de bruit et d’émissions de CO2. Si les fabricants ne le font pas d’eux-mêmes, alors il serait nécessaire d’introduire une interdiction de vente pour les motos avec moteur à combustion.

 

Nous sommes absolument contre une limitation du bruit des motos à 95 décibels. En France, il y a un demi-million de motos homologuées. A peu près 10% d’entre elles ne pourraient plus rouler. C’est comme une expropriation. Ces mesures placent tout un groupe de personnes sous la suspicion générale.

 

Des gens comme Gabriela Suter (réd: la Député socialiste à l’origine des décisions de la commission de l’environnement) croient qu’on peut simplement enlever les pots d’échappement. Mais ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. Dans les moteurs de motos, il y a beaucoup d’électronique, notamment.

 

Par ailleurs, il n’y a actuellement pas de radars acoustiques qui fonctionnent correctement. S’il y a deux voitures côte à côte et, en plus, le bruit environnant, il est difficile de mesurer le bruit d’un véhicule seul. Ensuite, il faudrait des radars homologués.

 

Nous ne sommes pas contre des nouvelles lois. Dans deux ans, il y en aura. Malheureusement, il y a des gens qui n’acceptent pas les règles mais la grande majorité des motards roule normalement.

 

Nous comprenons bien sûr les gens qui se plaignent du bruit. Il y a toujours un pourcentage de personnes qui commettent des infractions devant un jardin d’enfants ou à 2 heures du matin. C’est un manque de respect et de tolérance. Mais il y a aussi des cyclistes qui se comportent mal en ville.

Adhésion en ligne ! Nouveau en 2021

 

Court métrage "Off Tack"

Film "Off Tack"

Motocross: vitesse, dévouement, adrénaline. 

Lien sur la vidéo sur Vimeo

Hébergé par Overblog