La loi très contesté contre les mesures de sécurité globale et malheureusement très controversé. La Fédération apporte son soutien contre le fichage des manifestants en masse. Un décret publiée au JO du 4 décembre qui passe complément inaperçu. Cela menace gravement les droits éthique de chacun et concernant la conservation des images. 

 

 

Les plus grandes conséquences sont d'autant que chaque adhérents de la FMF peut se voir fiché dans une caméra qui est relier à un fichier et cela peut concernée aussi les fédérations & associations sur la raison des opinions pour effacée, étouffer une contestations politique. Une loi que les adhérents n'accepte pas au point qu'il prévoit un régime de séparatisme. Nous espérons que la CNIL puissent bien évidemment apporté un droit de "véto" à ce décret pour envisager de pouvoir de mettre des règles sur ce projet très contesté de la revendication du droit à l'image. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :