Rémy Julienne est née le 17 avril 1930, à Cepoy (Loiret). Dans ce petit coin de France, très rural, il dévoile une enfance très agité que seule la passion pour le cinéma parviendra à la canaliser. Il se retrouve en charge du club de la section cinéma de son école et déjà dévore toutes les productions du septième art qui passent à sa portée.

 

 

Son autre passion prend la forme d’un engin motorisé aussi instable que passionnant. Rémy Julienne fait ses débuts en compétition en motocross et devient même champion de France en 1957. Il croise la route du cascadeur Gil Delamare qui l’emploie pour jouer la doublure de Jean Marais dans Fantômas. C’est le début de sa carrière.

 

Le décès de Gil Delamare, très connu dans le milieu du septième art, lui ouvre des opportunités qu’il a su saisir. Rapidement, Rémy Julienne décroche la confiance de nombreux réalisateurs et producteurs grâce à son sérieux qui se traduisait par une préparation très méthodique des cascades. Certains acteurs n’envisageaient de travailler qu’avec lui, à l’image de Jean Paul Belmondo.

 

 

Rémy Julienne aurait réglé, dirigé, piloté, quelques 1400 cascades et scènes d’action, dans de nombreux films français et aussi dans la saga des James Bond de l’époque Roger Moore et Sean Connery. Point de « fond vert » et de réalité augmentée par la puissance du numérique pour Rémy Julienne qui dessinait toutes les scènes de cascades dont il avait la direction. Les poursuites et réglages dans l’As des as, le Corniaud, la Grande Vadrouille, Les aventures de Rabbi Jacob ou le Gendarme et les gendarmettes, sont de Rémy Julienne.

 

Il avait entraîné ses deux fils dans sa passion pour la cascade et avait participé au tournage de Taxi2 sur lequel un cadreur avait perdu la vie. Rémy Julienne avait été condamné à une peine de prison de six mois avec sursis suite à ce drame. La procédure avait alors duré 10 ans. Il s’était alors mis en retrait de son activité. Rémy Julienne s’est éteint des suites du Covid-19 à l’âge de 90 ans.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :