Pour nos deux français Marvin Musquin et Dylan Ferrandis, Houston avait un gout très spécial. Marvin faisait son retour sur le SX US 450 après une saison blanche en 2020 à cause d’une blessure au genou. De son côté, Dylan Ferrandis faisait ses grands débuts en 450 officiellement sur le championnat américain. Autant de raison de leur tendre le micro après cette première épreuve. 

 

 

"La manche qualificative n’était pas facile, je ne me sentais pas très à l’aise. Je trouvais que le tracé avait changé depuis les essais et j’étais un peu nerveux. J’ai chuté et je me suis qualifié avec la 8ème place. Ensuite, je n’avais pas une bonne place sur la grille et je me suis dit que ça allait être compliqué. J’avais la grille à côté de la niche et pourtant j’ai pris un bon départ. Je me suis fait déborder d’entrée de jeu mais j’ai trouver mon rythme et j’ai doublé Justin Brayton et Adam Cianciarulo pour prendre la troisième place". 

 

Je suis vraiment content de mon pilotage, je voulais être propre, régulier pendant toute la finale. Je savais que les deux premiers étaient partis; j’ai roulé ma propre course en troisième position. C’est génial pour signer mon retour; c’est incroyable. […] J’étais un peu nerveux malgré tout.

 

En Supercross, il faut être très précis et on est proche les uns des autres par rapport au motocross. Je voulais juste que la première épreuve passe, et soit terminée. Je vais m’améliorer au fur et à mesure des course en terme de condition physique, de confiance. J’ai hâte de rouler de nouveau ce mardi.(…) 

 

"À l’entraînement, tu fais tes manches, mais la course, c’est différent. L’intensité, les pilotes … même si je m’entraîne avec des bons pilotes comme Osborne ou Cooper. En course, il y a 20 autres bons pilotes. Un exemple, en manche qualificative, je ne roulais pas très bien et tout le monde était derrière moi à m’attaquer. Il faut que la condition physique soit bonne pour tenir pendant toute la finale; chaque circuit est différent … Aujourd’hui, la terre était très compacte, donc c’était bien différent de ce sur quoi je roule à l’entraînement même si on a plusieurs terrains. (…) »

 

 

Dylan Ferrandis (7e) : Fier et heureux ! 

 

“ Ma première course en 450 a été vraiment très difficile. C’était ce à quoi je m’attendais. Lorsque vous êtes avec tous les meilleurs pilotes et tous les champions à côté de vous, c’est difficile de trouver sa place. Les premiers essais ont été carrément mauvais. J’avais du mal à trouver le rythme, et aussi mes marques avec la moto en condition de course. Mais nous sommes juste restés concentrés avec le team. Nous avons changé des choses sur la moto, des petits réglages. J’ai eu un début de course pas terrible en final et ensuite, j’ai tout donné ce que j’avais jusqu’au drapeau à damier et ça a payé. Je pense que finir 7e pour ma première course en 450, c’est une bonne chose surtout après ma blessure durant la préparation hivernale. J’ai fait le travail et je suis vraiment fier et heureux de donner ce résultat à mon équipe qui travaille très dur.

 

Je ne vais pas avoir le temps de rattraper mon retard entre samedi et mardi, c’est certain. Tout le monde va être fatigué, courbaturé, après toute l’excitation de la première épreuve. Après la seconde épreuve de Houston, si on trouve un terrain et que le temps le permet – car il me semble qu’on a nos motos d’entraînement avec nous – je pense qu’on roulera. Je manque de temps et j’ai envie de tester certaines choses sur la 450YZF, ce serait bien de pouvoir rouler. Avant la deuxième épreuve, on ne va rien faire de dingue. On a besoin de récupérer »

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :