Les motards de France s'apprêtent à défiler samedi 20 et dimanche 21 février 2021 à Paris, Lyon, Marseille, Nice et Toulouse pour demander la légalisation de la circulation inter files (CIF), soutenus par nos homologues. 

 

 

 

Alors que la Délégation à la sécurité routière (DSR) s'obstine toujours à interdire la circulation entre les files dans les embouteillages, la FMF nationale hausse le ton et organise une manif pour demander la légalisation de cette pratique inhérente aux deux-roues.

 

"Le 20 et 21 février on n'a pas piscine, on n'a pas la flemme, on lâche son clavier et on rejoint la mobilisation nationale pour la légalisation de la circulation interfiles", explique le responsable des bureaux de la FMF ne rappelant que la circulation des motos entre les files existent "depuis que les bouchons existent et qu'une éventuelle interdiction serait inacceptable et très lourde de conséquences".

 

Les arguments de la circulation interfiles

 


Puisque certaines évidences demandent visiblement à être répétées, la FMF rappelle pourquoi il faut légaliser la circulation interfiles :

 

En termes de sécurité


En inter-files, le 2RM a plus de visibilité que s'il roule derrière une voiture ou un camion.
Dans un bouchon, on sait bien que les distances de sécurité ne sont pas respectées et que les véhicules sont très proches les uns des autres. En cas de freinage ou de ralentissement brusque, si le 2RM roule dans la file, il risque de se faire percuter par l'arrière et d'être projeté dans le véhicule de devant.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :