Comme pour la catégories auto, la mythique course des 24 Heures du Mans motos n'aura pas lieu aux dates prévues, les 17 et 18 avril prochains, en raison du contexte sanitaire et à la pandémie de Covid-19, ont annoncé les organisateurs le vendredi 2 avril. Une date de report est envisagée, une décision sera rendue sous dix jours.

 

 

 

C'était à craindre, c'est désormais acté. Presque un mois jour pour jour après le report de l'édition autos, les 24 Heures du Mans motos ont subi le même sort ce vendredi. Prévue originellement les 17 et 18 avril prochains, la course ne pourra avoir lieu, la faute au "contexte sanitaire actuel, qui engendre une forte tension hospitalière" précisent les organisateurs. Un report est espéré et étudié, "une communication sera faite à ce sujet dans les dix prochains jours" a assuré l'Automobile Club de l'Ouest.

 

Les dernières directives du gouvernement français et la mise en place d'un nouveau confinement ne laissaient guère d'illusions à la mythique épreuve d'endurance à deux roues. La 44e édition sur le circuit Bugatti devait donner lieu à une belle bataille, et la frustration est grande alors que les essais ont pu se tenir en début de semaine mardi et mercredi. "Annuler les 24 Heures Motos est une décision particulièrement difficile", concède Pierre Fillon, président de l'Automobile Club de l'Ouest. "Malheureusement, le contexte sanitaire actuel ne permet pas de garantir nos standards en matière d'organisation. J'ai une pensée particulière pour l'ensemble du personnel médical, particulièrement sollicité depuis plus d'un an désormais." 

 

 

Un reprogrammation en août comme en 2020 ?


La course devait se tenir à huis-clos, comme l'an passé. En 2020 déjà, les 24h du Mans motos avaient dû être repoussées mais avaient finalement pu se tenir en fin d'été, les 29 et 30 août, pour une victoire du Team FCC TSR Honda-France des Français Mike Di Meglio, Freddy Foray et de l'Australien Josh Hook. L'édition 2021 autos a d'ores et déjà été décalée aux 21 et 22 août prochains, sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire et sans spectateurs en tribunes.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :