Le pilote français a mené dès le deuxième tour de piste le Grand Prix d’Italie, sur le circuit de Mugello, pour s’imposer devant le Portugais Miguel Oliveira et l’Espagnol Joan Mir.

 

 

Quartararo a dédié son succès au Suisse Jason Dupasquier, mort dimanche au lendemain d’un accident lors des qualifications de la Moto3 – la troisième catégorie de course, derrière la MotoGP et Moto2. Le Français arborait le numéro et le nom de son « ami » sur son casque et s’est drapé du drapeau helvétique plutôt que français à sa descente de moto, l’emmenant ensuite sur le podium.

 

Johann Zarco au pied du podium


Le Portugais Miguel Oliveira et l’Espagnol Joan Mir (Suzuki) l’accompagnent sur le podium dans l’ordre dans lequel ils ont passé la ligne, après avoir été l’un après l’autre pénalisés d’une place pour avoir dépassé les limites de la piste.

 

Le second Français Johann Zarco (Ducati-Pramac), deuxième jusqu’au 16e tour, a sauvé les meubles pour terminer quatrième malgré son arrière de selle endommagé suite à un choc avec l’Italien Enea Bastianini (Ducati-Avintia) pendant le tour de chauffe.

 

L’ancien dauphin de Quartararo au classement des pilotes, l’Italien Francesco Bagnaia (Ducati), a connu une déconvenue sur le circuit du Mugello en chutant dans le deuxième tour, alors qu’il était en tête. C’est alors que « El Diablo » (le surnom donné à Quartararo) a pris les commandes pour deux tours de bagarre avec Zarco avant de creuser progressivement son écart. La prochaine course aura lieu en Catalogne, dès la semaine prochaine.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :