Il y aura sûrement matière à nourrir des regrets pour Romain Febvre à l’issue du Grand-Prix de Grande-Bretagne disputé ce dimanche dans la grisaille et sous le crachin de Matterley Basin .

 

 

 

Après la troisième place obtenue il y a une quinzaine de jours en Russie pour l’ouverture du championnat du Monde MXGP , le pilote bianlout a vu s’échapper un verdict identique à deux tours de la fin en étant dépassé par Tim Gajser qui s’est adjugé finalement la deuxième manche. Ceci alors que le Vosgien avait tenu les rênes quasiment dès le départ et qu’il semblait s’être constitué un matelas suffisant. Au cumul des deux courses du jour, il termine au quatrième rang.

 

Parti de trop loin en première manche


Romain Febvre pourra surtout s’en vouloir d’avoir manqué le départ de la manche initiale. Pourtant qualifié en troisième position au guidon de sa Kawasaki, il s’est très vite retrouvé enfermé dans la nasse.

 

Dans ces conditions, il n’est jamais simple de revenir au contact des meilleurs. Mais le futur trentenaire (il les aura en décembre), originaire de Dogneville, n’a pas ménagé sa peine pour gratter des places dans la hiérarchie. Sa remontée s’arrêtera finalement à la 7e place. La qualité de la prestation effectuée deux heures plus tard atténuera probablement ce résultat brut mitigé.

 

Sur le plan purement comptable, c’est un moindre mal car Romain Febvre conserve sa troisième place au classement général du championnat du Monde dont les rendez-vous vont se multiplier avec notamment six Grand-Prix lors des six semaines à venir. Le week-end prochain, c’est du côté de Maggiora en Italie qu’est prévue la prochaine explication.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :